Vous avez toujours voulu combattre aux cotés des plus grands Héros de Warcraft? Et si le monde n'était pas le même que celui auquel vous aviez joué?
Tout reste à faire dans un monde qui a besoin de héros afin de repousser le fléau.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Territoires

Aller en bas 
AuteurMessage
Kel'Thuzad
Héros
Héros
avatar

Messages : 375
Date d'inscription : 13/06/2010
Localisation : Ruines de Lordaeron

Personnage
Race: Mort-vivant
Classe: Liche
Equipements:

MessageSujet: Territoires   Mar 15 Juin - 1:50

Terres s'étendant entre les différentes localisations d'une zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Sam 19 Juin - 17:30

Tyrande l'avait libéré, scellant ainsi le destin des Elfes de la Nuit et le sien.

Illidan, Tyrande et Malfurion étaient sortit des grottes où dormaient les druides-griffes, personne n'avait pipé mot pendant le retour à la surface, Illidan avait le visage crispé. Malfurion ne lui faisait pas confiance, 10.000 ans avaient passés et l'Archidruide de Moonglade, le héros de la Guerre des Anciens ne lui faisait toujours pas confiance. Ce dernier avait reçu tout les honneurs alors qu'Illidan avait subit seulement la honte. Pour avoir recréé le puits d'éternité qui les sauveraient tous contre la menace de la Légion, comment ne pas être en colère contre ceux qui l'avait condamné? Illidan avait du mal à contenir la rage qui se répandait en lui. Son regard passa sur Tyrande et immédiatement sa fureur s'apaisa. Il ne la voyait que de dos mais il pouvait distinguer toutes les énergies magiques former la beauté qu'autrefois ses yeux avaient si longuement contemplé. Son dos si délicat, ses épaules qui avaient l'air si douce au toucher, chaque mouvement la rendait si voluptueuse, si parfaite...

Sa chevelure entre le vert et le bleu ondulait au rythme du vent. Ce même vent qui agitait les cheveux du chasseur de démon était un bienfait, il venait de sortir de la grotte et déjà tout ses sens étaient émoustillés, mis à l'épreuve. De nouvelles odeurs, de nouveaux sons ou de nouvelles choses à ressentir ou bien était-ce des choses qu'il avait déjà perçu par le passé mais qu'il avait oublié?
Il ne saurait le dire... Ses sens étaient en alerte, si Tyrande était venu le chercher pour contrer la Légion il était facile de conclure que le danger pour les Elfes de la Nuit était vraiment immense...

Furion se retourna, toisa son frère jumeau puis pris une longue inspiration, après quelques secondes il se décida enfin à lui parler:

PNJ: Malfurion Stormrage



''Mon frère, tu as passé 10.000 ans dans cette prison afin de purger ta peine... S'il n'avait tenu qu'à moi tu serais resté dans ta geôle! Mais Tyrande a insisté pour te libérer et elle a risqué sa vie pour toi... J'ose espérer que tu seras à la hauteur de ce que l'on attendra de toi... Mon Amour je vais de ce pas rassembler nos dernières forces pendant que vous surveillerez mon frère toi et tes sœurs... Illidan...''

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase

Une odeur âpres envahit les narines du chasseur de démons, une créature qu'il avait déjà sentit il y a bien longtemps leur sautait dessus, plus précisément sur Furion, Illidan voyait chaque muscle de la bête s'animer sous l'effort, c'était un chasseur corrompu, une des créatures créées par Hakkar du temps de la Guerre des Anciens. Les tentacules de l'animal s'agitaient tandis qu'il atterrit sur le druide. Il commença à aspirer goulument la réserve de magie du druide. Furion s'effondra sous le choc et il semblait comme engourdi. Le chasseur de démon se jeta sur le monstre ses lames prêtes, d'un coup de la première il trancha net le premier tentacule, puis il tourna sur lui même et allongea le bras et sa seconde lame trouva l'autre tentacule. D'un bond il se précipita agilement sur le monstre qui grogna de douleur. Le combat devint furieux et le démon était très affaibli du fait de ses tentacules perdues. Il s'élança afin d'enfoncer ses crocs dans la chair de l'Elfe de la Nuit mais ce dernier le réceptionna d'un coup de lame. La créature couina une dernière fois, puis mourut alors que les lames tranchait sa jugulaire.

Illidan se tourna vers Malfurion, son regard était méprisant cependant il prit la parole:

''Qu'attends-tu de moi...mon frère?''

Malfurion lui fit un bref signe de tête en guise de remerciements puis il répondit:

''Je veux que tu te rendes à Felwood, une cohorte de démons y a pris pied il y a peu de temps, je veux que tu les retienne le plus longtemps possible tandis que je rassemblerais nos forces.''

Illidan se retourna et chevaucha un sabre de nuit qui était proche:

''Bien mon frère.''

Et, suivi de près par Tyrande sur son tigre de guerre et ses Sentinelles tous se dirigèrent à grande vitesse vers la forêt de Felwood.
Lorsqu'ils arrivèrent ils trouvèrent une forêt sombre, des émanations démoniaques s'exhalaient un peu partout, Illidan sentait la magie de la Légion à l'œuvre, quelque chose corrompait cette forêt et il devait savoir quoi... Les feux follets s'activèrent, appelant les Anciens et communiant avec les arbres. Un campement devrait être installé rapidement et tous se mirent à l'œuvre, Tyrande partit aider et vérifier les autres tandis qu'Illidan s'était éloigné, intérieurement il se sentait oppressé par autant de magie démoniaque, bien qu'il était habitué à la côtoyer...

Il scrutait les profondeurs de la forêt, une source d'eau qui avait du autrefois être si belle et si claire était maintenant souillé par la corruption, devenu verte. Illidan se mit à réfléchir... Puis comme si il se parlait à lui même il déclara:

''Libre après dix mille ans et mon propre frère pense que je suis un monstre... Je lui montrerais ma vraie puissance! Je lui montrerais que les démons n'ont pas prise sur moi!!!''

Une forte présence se faisait sentir, une forte odeur de mort. Illidan n'aimait décidément pas ce lieu.


Dernière édition par Illidan Stormrage le Mar 13 Juil - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Arthas Menethil
Héros
Héros
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 24
Localisation : Undercity

Personnage
Race: Humain
Classe: Chevalier de la Mort
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Sam 19 Juin - 19:06

Le Chasseur de Démons semblait plongé dans un monologue, quand soudain il entendit une voix froide et tranchante comme la lame d'une épée venant de derrière lui:

En es-tu certain, Chasseur de Démons? Es-tu certain que ta volonté t'appartient?

A ces mots, l'Elfe de la Nuit se retourna et put contempler le visage de la mort: un visage Humain, les cheveux longs et froids comme la Mort, des yeux pétillant de folie et de mépris, une bouche tordue en un sourire de contentement. En ce moment, le Prince déchu pensait "vous avez raison Maitre, il est parfait! Rien ne saura lui résister!" et descendit de son destrier de la Mort et s'avança:

Tu empestes la mort petit humain. Tu vas regretter de m'avoir approché!

Le jeune Chevalier le toisa d'un air méprisant et dégainant son épée runique, Frostmourne, il la leva devant lui et se prépara pour le combat inévitable qui allait suivre:


Viens donc. Tu vas découvrir que je suis un adversaire à ta hauteur, Elfe.

Il fléchit les jambes et bondit, à une vitesse hallucinante, au regard du poids que son armure devait représenter et leva sa lame. Les armes se rencontrèrent dans une pluie d'étincelles et ils restèrent ainsi durant quelques secondes. Puis chacun s'écarta de l'autre. Le Chasseur de Démons invoqua une brûlure de mana tandis que le jeune Champion lança une boule d'énergie sombre sur l'Elfe de la Nuit et ils se jetèrent de nouveau l'un sur l'autre. Le combat faisait rage, et l'Elfe dit soudainement:


Ce combat pourrait durer éternellement.... Que veux-tu exactement?

Le Prince félon sourit intérieurement. Cela se passait exactement tel que l'avait dit le Roi-Liche. Il était réellement très puissant, son seigneur et maitre. Il recula et, se faisant, acheva le combat sans issue qu'il avait déclenché. Il toisa l'Elfe et, son épée runique levée devant lui, il parla lentement, comme s'il s'adressait à une personne avec une intelligence diminuée:

La personne responsable de la corruption de cette forêt est Tichondrius, un Seigneur de l'Épouvante sous les ordres de la Légion Ardente. Il utilise un artefact démoniaque appelé Crâne de Gul'dan. C'est cet artefact qui est à l'origine de la corruption de la région.

L'Elfe de la Nuit le regarda d'un air indifférent et dit d'une voix froide:

Et tu souhaites que je le récupère? Pourquoi?

De sa voix méprisante, le jeune Humain reprit:

Disons que je n'apprécie que modérément ce Tichondrius, et que mon seigneur pourrait... profiter de la chute de la Légion.

Le Traitre poursuivit:

Et tu espères que je vais boire la moindre de tes paroles petit humain?

Semblant soudainement exaspéré, le Prince dit d'une voix froide et mauvaise:


Mon maitre voit tout Chasseur de Démons. Il sait que tu as cherché le pouvoir toute ta vie. Aujourd'hui, il est à ta portée. Prends-le et tes ennemis seront défaits!

Sa phrase à peine achevée, le Chevalier de la Mort remonta sur sa monture et la lança au grand galop, tournant le dos au Traitre. Il savait ce qu'il avait à faire, à présent que la graine était plantée, il se rendait au lieu ou il devait être...

_________________

Arthas Menethil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 20 Juin - 18:33

Ce combat avait été intéressant...et revigorant! 10.000 ans passés dans une cage n'aide pas à se maintenir à niveau dans les capacités martiales. Illidan s'étira lentement, puis il se massa vigoureusement les muscles, il n'avait pas tout donné lors de ce combat et pourtant il avait senti l'adrénaline se diffuser rapidement en lui, ses réflexes l'avaient sauvés. Il inspira profondément, reprenant son souffle peu à peu. Ces 10.000 ans passés encagé l'avait considérablement affaibli, ses capacités n'étaient plus aussi poussés qu'avant. Il fit la moue, son visage assombri exprimait l'énervement, il devait récupérer de la puissance et ce Chevalier de la Mort lui avait donné un moyen. Mais d'un autre côté... Comment pouvait-il être sur que ce que l'autre lui avait dit était vrai? Ou qu'il n'y avait pas quelque chose derrière tout sa? A vrai dire les choses avaient beaucoup changé de ce qu'il en savait, Tyrande lui avait résumé brièvement la situation et il n'y avait pas beaucoup d'espoir de survie...

La Légion Ardente avait tué Cenarius avec l'aide de créatures vertes que l'on nommait Orcs... De plus ces derniers s'étaient alliés avec des créatures de petites tailles à la peau rose, on les nommaient Humains et tout ceux la avaient débarqués avec tout leur alliés. Cependant tandis qu'ils progressaient dans Ashenvale ils avaient attirés les Démons et le Fléau des Non-Morts... En bref la situation était catastrophique, les Elfes de la Nuit pourraient-ils tenir encore longuement face à toutes ces menaces? Il fallait plus qu'un miracle pour que la victoire du côté des Elfes de la Nuit...

Et Illidan dans tout ceci? Il n'était qu'un pion qu'on essayait de manipuler, Arthas, Furion, Tyrande, les Démons... Tous aimeraient s'approprier ses services, tous voulaient qu'il fasse quelque chose pour eux... Mais lui que voulait-il? Il avait retrouvé sa liberté, c'était son souhait le plus cher et il avait été exaucé, à présent il avait besoin de puissance afin de retrouver les facultés qu'il avait perdu dans cette cage... Maiev l'avait surveillée pendant tout ce temps avec toutes ses...esclaves...
La fureur s'empara à nouveau du Traitre quand il repensa à sa geôlière. Si jamais il la retrouvait sur son chemin il lui ferait payer très cher toutes ces années. Il sentit une présence derrière lui, il se retourna vivement plaçant ses lames qui s'arrêtèrent sous la gorge de Tyrande.

Surpris, il retira sur le champ ses armes, il baissa son visage, son bandeau cachait son absence d'yeux, cependant il les auraient baissés si il en avaient eu. Il parut mal à l'aise tandis que la compagne de Furion lui lançait un drôle de regard. A peine sa liberté retrouvée qu'il commençait déjà à menacer sa bienfaitrice. Il devait se justifier, aussi il balbutia lentement:

''Je... Je suis désolé chère Tyrande... Tout ce temps passé enfermés m'a rendu un peu...paranoïaque... Je ne voulais pas te faire de mal... Si tu n'as plus confiance en moi sache que ma vie est entre tes mains et que tu peux m'exécuter dès que tu le souhaites...''

Il inclina lentement la tête en signe de soumission, il savait qu'elle avait pris des risques pour le libérer, il se maudit même pour cela. Peut-être aurait-il dû rester encagés avec pour seule compagnie les ténèbres et lui-même? Non. Il avait été libéré, il fallait maintenant qu'il en profite, il devait prouver qu'il avait changé! Que Tyrande avait bien fait de le libérer! Il pourrait ainsi prouver à son frère qu'il avait un contrôle totale sur sa personne et peut-être même qu'il arriverait à se faire valoir aux yeux de Tyrande... Qui sait? En attendant il fallait agir, il fit un bref signe de tête à la prêtresse d'Elune puis se dirigea vers le camp.

Des Druides-Griffes et des Druides-Serres s'affairaient à aider les Anciens à avancer, les feux follets continuaient à communier avec la Nature environnante, d'ailleurs l'un d'eux se détacha d'un arbre et flotta vers Illidan, le chasseur de démon lui lança un regard interrogateur. La boule d'énergie verdâtre lui fit un rapport sur la situation, comme l'avait prédit le Chevalier de la Mort il y avait un artefact qui entretenait la corruption de cette forêt, d'autre part une présence démoniaque plus puissante était perceptible, cela devait être qui contrôlait cette région et qui dirigeait les démons de ce secteur. Selon son frère ils devaient seulement seulement tenir la ligne et gagner du temps afin que ce dernier rassemble les restes de l'armée. Mais si lui et Tyrande mettaient fin à la vie de ce démon, qui était probablement un seigneur de l'effroi vu que la plupart de ces créatures étaient les lieutenants des démons, et si ils s'occupaient du Crâne...alors le mince espoir qui leur restait serait surement plus large.

Oui...

Illidan devait pour cela convaincre les troupes de le suivre, Tyrande était revenu dans le camp, l'observant encore bizarrement, comme si elle essayait de le jauger... Il s'approcha d'un Ancien et lui demanda poliment l'autorisation de grimper sur lui, le Treant répondit par l'affirmative, agilement, le Traître grimpa, puis une fois qu'il fût en haut il s'éclaircit bruyamment la gorge afin que tous l'entendent. Les visages se tournèrent peu à peu tous vers lui, il se rendit compte que c'était la première fois qu'il prenait la parole en s'adressant à un public depuis son emprisonnement...
Il plissa les yeux sous son bandeau puis il se décida enfin à parler, le premier discours du Traître:

''Sentinelles, Druides, Elfes de la Nuit... Je sais ce que vous pensez tous... Vous vous demandez pourquoi Furion Stormrage, votre guide a tous, vous a-t-il mis sous les ordres du Traître? Pourquoi celui qui avait pactisé avec les démons lors de la guerre des Anciens, celui qui a recréé le puits d'éternité qui a 'attiré' les démons ici, pourquoi est-il le chef de cette expédition avec Tyrande?''

Le Traître renifla alors que les autres visages le défiaient, exprimant clairement ce qu'Illidan avait annoncé avant. Il les toisa avec un peu de mépris puis il reprit:

''Vous êtes proches de la fin des temps, voilà pourquoi! Vous n'avez d'autres recours que moi! Même Elune à besoin de mes services! La preuve, sa plus grande prêtresse est venue me libérer en personne! En bravant les pires dangers pour me relâcher! Et si je suis là, si j'ai répondu à votre appel, c'est bel et bien pour vous aider! J'aurais pu m'enfuir une fois ma liberté retrouvé, mais je suis là!''

Les visages étaient fermés, tous réfléchissaient au sens de ces paroles, se pouvait-il que le Traître ait raison? Leur déesse s'était-elle tournée vers lui?

''Malfurion, l'Archidruide, nous a confié la tâche de tenir la ligne afin de lui laisser le temps de rassembler notre armée... Mais c'est un tout autre objectif que je vous propose! Je vous propose de me suivre afin de trouver et détruire le démon qui dirige cette région et de nous occuper de l'artefact qui entretient la corruption de cette forêt! Tyrande restera ici en sécurité avec le gros des troupes afin de défendre notre base de repli, je n'ai besoin que d'un petit groupe afin de constituer un raid qui se dirigera vers nos objectifs... QUI EST AVEC MOI???''

Les elfes de la nuit restèrent interdits puis quelques uns avancèrent d'un pas, se rapprochant du Treant où était perché le chasseur de démons, il étaient peut-être une quinzaine pas plus... Mais ce serait suffisant... Satisfait, un mince sourire s'étira sur son visage fin. Tyrande ne semblait pas heureuse de cette prise de parole, au fond de lui il savait qu'il se sentirait bien que si elle était en sécurité, c'est pour cela qu'il avait dit qu'elle resterait. Il espérait qu'elle accepterait de rester mais il connaissait son caractère, elle ne voudrait surement pas rester en arrière, elle voudrait l'accompagner surement... 10.000 ans avaient passés mais son amour pour elle restait toujours inchangé, il aurait donné tellement pour qu'elle daigne le regarder et l'aimer. Mais elle avait choisi Furion... Ainsi allait le monde. Il s'approcha de celle qu'il désirait plus que tout, puis il s'inclina légèrement:

''Tout ce que j'ai dis nécessite ton consentement... Tu peux bien entendu m'accompagner mais pour ta sécurité je préférais que tu restes ici...''

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Mar 13 Juil - 18:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Mer 23 Juin - 1:21

10.000 ans. 10.000 ans qu'Illidan était enfermé dans les ténèbres de sa prison sous l'ordre de Furion. Et en quelques instants, elle, Tyrande Whisperwind avait brisé les chaînes de son ancien ami, aidée des Sentinelles et ce malgré les injonctions de son mari Furion Stormrage, le frère du détenu. La Prêtresse espérait beaucoup de son ancien ami, et doutait à présent de ses actes. Et si Illidan prenait tout simplement la fuite à présent qu'il était libre ? Furion avait sans doute raison, on ne pouvait sûrement pas compter sur lui. Mais ce qui était fait était fait, et elle se devait d'assumer ses choix.

Bien vite, ils arrivèrent à un endroit de Felwood idéal pour monter un camp. Tyrande jeta un regard lourd de sens à Illidan et se mit à la tâche, aidée par le reste des Sentinelles et les feu follets qui appelaient les Tréans.

Le camp fut vite monté, la Prêtresse se passa une main sur son front légèrement moite à cause de l'effort que demandait la mise en place d'un campement. Elle se rafraichit un peu, et scruta les alentours. Une vague d'angoisse mêlée de colère montait en elle. Illidan avait disparu ! Retournant à l'endroit où elle l'avait vu pour la dernière fois, Tyrande repéra ses dernières traces et les suivit. Au bout de quelques minutes, elle le trouva et s'avançait vers lui tout en se demandant ce qu'il pouvait bien faire seul en ce lieu.

Brusquement, Illidan se retourna et pointa l'une de ses lames sous le menton de Tyrande. Un instant de surprise générale plana avant qu'il ne la retire. Il baissa le visage, la gêne qu'il ressentait était palpable. Une lueur d'interrogation dans le regard, Tyrande l'observait. Décidément, quelles surprises pouvait il lui réserver ?

- Je... Je suis désolé chère Tyrande... Tout ce temps passé enfermés m'a rendu un peu...paranoïaque... Je ne voulais pas te faire de mal... Si tu n'as plus confiance en moi sache que ma vie est entre tes mains et que tu peux m'exécuter dès que tu le souhaites...

- N'en parlons plus. Mais ne penses pas que ma confiance t'es accordée. Je t'ai certes libéré, mais tu restes le même à nos yeux, Illidan. Peut-être arriveras-tu à te faire valoir prochainement, mais en attendant...

Elle n'acheva pas sa phrase, celui-ci lui fit un signe de la tête et se dirigea vers le campement, sous le regard de la Prêtresse d'Elune. Celle-ci prit une grande inspiration avant de suivre le Chasseur de Démons, une bouffée de courage l'envahissant. Elle en aurait bien besoin, qui pouvait bien savoir ce dont était capable Illidan Stormrage ?

Un feu follet s'était dirigé vers celui-ci, lorsque Tyrande les dépassa en se demandant ce qu'il pouvait bien se passer. Cependant, elle n'y fit pas vraiment attention, vérifiant plutôt que tout était bien disposé dans le campement. Un brouhaha croissant venait du centre du camp, où elle se dirigea tout de suite pour découvrir Illidan. Perché sur un tréan, celui-ci exhortait la foule.

- Sentinelles, Druides, Elfes de la Nuit... Je sais ce que vous pensez tous... Vous vous demandez pourquoi Furion Stormrage, votre guide a tous, vous a-t-il mis sous les ordres du Traître? Pourquoi celui qui avait pactisé avec les démons lors de la guerre des Anciens, celui qui a recréé le puits d'éternité qui a 'attiré' les démons ici, pourquoi est-il le chef de cette expédition avec Tyrande?

Il leur jeta à tous un air méprisant avant de poursuivre.

- Vous êtes proches de la fin des temps, voilà pourquoi! Vous n'avez d'autres recours que moi! Même Elune à besoin de mes services! La preuve, sa plus grande prêtresse est venue me libérer en personne! En bravant les pires dangers pour me relâcher! Et si je suis là, si j'ai répondu à votre appel, c'est bel et bien pour vous aider! J'aurais pu m'enfuir une fois ma liberté retrouvé, mais je suis là!

La colère se diffusait dans l'esprit de Tyrande. Où Illidan avait-il la tête ?! Mais il n'en avait toujours pas terminé.

- Malfurion, l'Archidruide, nous a confié la tâche de tenir la ligne afin de lui laisser le temps de rassembler notre armée... Mais c'est un tout autre objectif que je vous propose! Je vous propose de me suivre afin de trouver et détruire le démon qui dirige cette région et de nous occuper de l'artefact qui entretient la corruption de cette forêt! Tyrande restera ici en sécurité avec le gros des troupes afin de défendre notre base de repli, je n'ai besoin que d'un petit groupe afin de constituer un raid qui se dirigera vers nos objectifs... QUI EST AVEC MOI???

Suite à cette prise de parole, le regard du Chasseur de Démons s'arrêta sur elle, quelques personnes s'étaient portées volontaires. Il savait qu'il devrait l'affronter pour que son idée puisse être exécutée. Mais en valait elle la peine ? Elle l'observa descendre agilement du Tréan et s'avancer vers elle, déterminé.

- Tout ce que j'ai dis nécessite ton consentement... Tu peux bien entendu m'accompagner mais pour ta sécurité je préférais que tu restes ici...

Haussant un sourcil contrarié, la Prêtresse entraina Illidan dans sa tente et fixa son ancien ami dans les yeux.

- Comment es-tu au courant de tout cela ? Comment as-tu osé prendre la parole sans venir m'en parler avant ?!

Se reprenant, elle prit légère inspiration afin de se calmer. Les événements n'aidant pas à se relaxer, la Prêtresse était légèrement sur les nerfs, et cela se sentait par son irritabilité. Et Furion n'étant pas présent pour l'aider, c'était à elle de peser le pour et le contre de chaque décision. La survie de la race des Elfes de la Nuit était en jeu.

- Illidan... J'aimerai que tu répondes à ces questions avant d'avoir ou non mon accord.

Le Chasseur de Démons semblait bien sûr de lui et de son plan. D'un certain côté, Tyrande espérait lui donner raison de l'avoir libéré. Mais quel que serait son choix à propos de son plan, il ne faudrait guère qu'il compte lui fausser compagnie. À la première occasion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Mer 23 Juin - 18:25


-Comment es-tu au courant de tout cela ? Comment as-tu osé prendre la parole sans venir m'en parler avant ?!

Illidan ne pipa mot, préférant détailler l'intérieur de la tente, Tyrande semblait excédée par le comportement de ce dernier et lui avait l'impression d'être incompris de ses pairs, ses faute passées allaient-elles le suivre partout? Son regard se durcit derrière son bandeau tandis qu'il toisait la Prêtresse. Ses lèvres se serrèrent:devait-il parler de l'intervention de Arthas et de ce que ce dernier lui avait dit? Finalement elle ajouta:

-Illidan... J'aimerai que tu répondes à ces questions avant d'avoir ou non mon accord.

Il décida que parler serait surement la meilleur solution, il souffla puis, après un long silence, il déclara:

''Ma chère Tyrande... Ce que je désire c'est me racheter à tes yeux et aussi aux yeux de mon peuple... Tout ceci m'a été dit par un Chevalier de la Mort, je ne sais quelles étaient ses intentions mais il m'a dit tout ça et à rajouté que la mort de ce Tychondrius l'arrangerait... Et comme cela nous arrange je n'ai d'autres choix que d'y aller si je veux te préserver toi et les autres... Je dois aussi m'occuper de cet artefact démoniaque... Quant au fait que j'ai pris la parole sans te demander l'autorisation... Je ne me le justifie pas... Je désirais simplement voir qui serait assez courageux et fous pour me suivre...''

Un pâle sourire s'esquissa sur ses lèvres et pour la première fois son visage paraissait comme illuminé, peut-être que sa joie venait du fait qu'il était seul avec Tyrande, ou bien la promesse des combats futurs qui venaient, il était difficile de le dire et Illidan lui même ne pouvait l'affirmer avec exactitude. Sa main se leva, proche du visage de Tyrande, il aurait pu caresser ce dernier, mais le geste resta en suspens, puis finalement il laissa retomber son bras.
Il regarda Tyrande, son sourire toujours aux lèvres, il semblait comme troublé, il reprit d'une voix teinté d'une certaine ironie:

''Je ne vais pas attendre qu'Elune se décide, l'avenir de notre peuple est en jeu, je dois y aller et je sais que tu le sais... Laisse moi y aller, tu pourras garder un œil sur moi si tu le souhaites...''

Ce n'était qu'un prétexte afin qu'elle reste près de lui, il n'avait pas l'intention de s'échapper de toute façon, il était prêt à affronter n'importe quelle horde de démons pour la protéger car elle était tout pour lui, il se disait que si elle restait près de lui elle serait bien plus en sécurité qu'au camp... Par contre si son frère l'apprenait nul doute qu'il subirait son courroux. Qu'importait son courroux! Le chasseur de démons fit un sourire à la belle Tyrande puis il déclara:

''Si tu m'accompagnes... Sache que nous partons dans l'instant!''

Et il sortit. Il se dirigea vers le groupe d'elfes qui l'attendait, composé pour la plupart de femmes, bien entendu c'est ainsi que les choses allaient chez les Elfes de la Nuit. Ses sens aiguisés le prévenait de bruits de pas derrière lui, ainsi Tyrande l'avait suivi... Il sourit intérieurement, une elfe qui paraissait plus jeune vint à sa rencontre, elle avait un regard dur, celui qu'ont les prédateurs surveillant leur proie. Elle se posa devant lui et dit:

PNJ: Shani FeatherMoon


''Seigneur Illidan, quelles sont vos instructions en ce qui concerne le raid?''

Illidan la détailla pendant un court moment, c'était le genre de beauté froide que produisaient les Elfes de la Nuit, nul doute que la plupart des hommes pouvaient tomber sous le charme d'une telle créature... Et pourtant si tel était le cas mal leur prenaient... Illidan sentait quelque chose chez elle, quelque chose qu'il n'avait sentit depuis un bon moment et sur aucun autre Elfe de la Nuit. C'était la sorcellerie des Elfes de la Nuit, celle la même que ce dernier pratiquait encore avant la guerre des Anciens.

Inattendu...et intéressant...

Il se décida à lui répondre après ce temps de réflexion:

''Et bien... Je vais devoir me fier aux talents d'éclaireuses des Sentinelles, votre connaissance de ces bois va se révéler fort utile mais auparavant je vais devoir me renseigner sur la position exact de l'artefact et du seigneur démon...''

A peine eut-il terminé sa phrase qu'une alerte retentit. Le cor elfe signalait que ces derniers étaient attaqués.

Illidan tourna la tête vers la bataille qui venait de s'engager entre les défenseurs elfes de la nuit et des...satyres!!! Les créatures dégénérés frappaient de leur lames recourbées, tentant de faucher les rangs Elfes de la Nuit, un Garde Noir les avaient rejoint donnant de grands coups de son épée enflammée.

Illidan s'élança, ses lames en main, lorsqu'il atteint les rangs ennemis il cria:

''Thor'Annah O'Dhorah''

Il fonça sur un premier satyre qui ne lui offrit pas un grand challenge, ce dernier se faisant trancher en deux assez rapidement, un autre déboula en face de lui et sembla se concentrer, une boule d'énergie lumineuse commença à flotter au dessus de la paume de sa main, Illidan réagit aussitôt un sourire aux lèvres, il trancha net le bras du satyre, ce dernier hurla de douleur pendant quelques instants, dans ce chaos infernal il était difficile de distinguer quoi que ce soit, c'est alors qu'une masse lui tomba sur le dos, le chasseur de démons se retourna pour se retrouver face à face avec un autre satyre qui s'effondra lentement. Mort. Une dague de lancer était fiché dans son dos, Illidan chercha parmi le chaos et repéra Shani FeatherMoon qui courra vers lui avec un sourire, ramassa son arme, puis repartit au combat son épée a deux mains dégainée.

Le Garde Noir faisait des dégâts parmi les défenseurs, son arme allant de droite à gauche dans de grands mouvements, envoyant valser des tas d'ennemis. Illidan décida de se porter à sa rencontre, s'interposant afin de bloquer le prochain coup qui allait toucher une combattante elfe. Il bloqua l'attaque mais le monstre emmancha un grand coup de poing qui envoya le chasseur de démons à terre, il réussit à rattraper une lame afin d'arrêter le coup du démon qui aurait pu lui être fatal, sa force lui permettait de tenir pendant encore un court moment.

Passé ce moment, il périrait.

Libéré pour rien...

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Mar 13 Juil - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 27 Juin - 1:03

- Ma chère Tyrande... Ce que je désire c'est me racheter à tes yeux et aussi aux yeux de mon peuple... Tout ceci m'a été dit par un Chevalier de la Mort, je ne sais quelles étaient ses intentions mais il m'a dit tout ça et à rajouté que la mort de ce Tychondrius l'arrangerait... Et comme cela nous arrange je n'ai d'autres choix que d'y aller si je veux te préserver toi et les autres... Je dois aussi m'occuper de cet artefact démoniaque... Quant au fait que j'ai pris la parole sans te demander l'autorisation... Je ne me le justifie pas... Je désirais simplement voir qui serait assez courageux et fous pour me suivre...

Les paroles d'Illidan résonnèrent dans son esprit. Ainsi, un Chevalier de la Mort avait contacté Illidan. La chose surprenait la Prêtresse savait qu'il devait y aller... Mais il n'irait pas seul. La main d'Illidan se dirigea lentement vers son visage, puis se baissa, et il continua, le sourire aux lèvres.

- Je ne vais pas attendre qu'Elune se décide, l'avenir de notre peuple est en jeu, je dois y aller et je sais que tu le sais... Laisse moi y aller, tu pourras garder un œil sur moi si tu le souhaites...

- Si tu m'accompagnes... Sache que nous partons dans l'instant !

- Si tu crois que je vais te laisser vagabonder comme tu le souhaites dans la nature, n'y compte pas. Je te laisse y aller. Mais je t'accompagne, c'est la seule condition.

Sur ces mots, le Chasseur de Démons sorti, Tyrande sur ses talons, se dirigeant vers le petit groupe qui s'était formé. Une elfe d'apparence jeune s'avançait vers eux. Belle femme, elle se planta devant Illidan, jetant un regard peu amène à Tyrande qui ne broncha pas en soutenant ce regard.

- Seigneur Illidan, quelles sont vos instructions en ce qui concerne le raid ?

La Prêtresse était aussi impatiente de connaitre ce fameux plan. Il s'exécuta quelques secondes après la question.

- Et bien... Je vais devoir me fier aux talents d'éclaireuses des Sentinelles, votre connaissance de ces bois va se révéler fort utile mais auparavant je vais devoir me renseigner sur la position exact de l'artefact et du seigneur démon...

Le cor retenti lorsqu'il termina sa phrase. Tyrande se détourna et courut ver son tigre de guerre qu'elle enfourcha avant de galoper vers les hordes qui courraient vers le campement elfe. Les attaquants n'étaient autres que des Satyres accompagnés d'un Garde Noir armé d'une large lame qui faisait des ravages.

- Thor'Annah O'Dhorah

Le cri d'Illidan retentit au coeur du vacarme. Le tigre de la Prêtresse galopait en direction des combats. Celle-ci fit tomber plus d'un agresseur avec ses flèches lorsqu'elle aperçut du coin de l'oeil Illidan se ruer sur le Garde Noir en s'interposant entre lui et une combattante elfe. Sautant de son tigre, elle se planta entre le Chasseur de Démons et le Démon lui même, son glaive dégainé. Le Garde Noir poussa un rictus en levant son arme sur la Prêtresse. La lame du démon se leva...

- Elune, répondez à mon appel !!!

Les lames s'entrechoquèrent. L'air sembla vibrer pendant quelques secondes et la lame du Garde Noir vola en milliers éclats dans un éclair magique argenté. Elune avait répondue à l'appel de sa Prêtresse, joignant son pouvoir à l'attaque de Tyrande. Sans hésiter une seconde, cette dernière passa à l'attaque. Elle fondit sur le Garde Noir, et enfonça son glaive dans les entrailles du Démon, et remonta rapidement son arme dans son corps, éventrant le Garde Noir dont les entrailles se déversaient dans un flot de sang. La créature mourût dans un long râle avant de s'effondrer, l'épée de Tyrande bloquée, sur la guerrière. Celle-ci réussi avec peine à retirer son glaive du corps du monstre avant de s'extirper de sous le cadavre, couverte de sang. Les combats s'étaient avancés, et la Prêtresse se dirigea alors vers Illidan qui s'était relevé, le souffle court.

- Rien de cassé Illidan ?

Elle se retourna en direction des combats. Le Garde Noir mort, la bataille était en faveur des Elfes, et les Satyres commençaient à être repoussés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Lun 28 Juin - 16:41


-Elune, répondez à mon appel !!!

Tels furent les mots qui sonnèrent la délivrance d'Illidan, Tyrande s'interposa juste à temps afin de le sauver, elle trouva la lame du garde, et grâce à Elune cette dernière se brisa. Illidan ne put s'empêcher une certaine admiration pour Tyrande, sa faculté à appeler la déesse et la puissance que cette dernière lui accordait. La prêtresse continua le combat, l'ardeur de la lune était avec elle et elle faisait sentir au Garde Noir combien son existence était misérable. Il mourut, son 'cœur' transpercé par le glaive de la prêtresse. Les Satyres étaient petit à petit repoussés, le Garde Noir mort, ils perdaient tout espoir de vaincre. Déjà les rumeurs de la bataille s'éloignaient peu à peu, Illidan se releva et observa froidement les combats.

-Rien de cassé Illidan ?

Il n'avait rien, intact si ce n'est quelques éraflures. Il hocha la tête afin de rassurer Tyrande puis il s'élança:

-Il va nous falloir quelques informations si nous voulons y arriver...

Il bondit et atterrit sur un satyre, plus grand que les autres, ce dernier devait être le chef de cette expédition car lors de la bataille il hurlait la plupart des ordres à destination des attaquants. Il se retourna pour faire face à Illidan, le chasseur de démons le toisa, ne cachant pas son air méprisant envers la vile créature:

-Tu vas m'indiquer où est le crâne de Gul'Dan, où est Tichondrius et où est votre camp, immédiatement!

La seule réponse qu'il eut fut un crachat qui atterrit sur son visage, Illidan s'essuya, lentement, sa bouche se tordit en un rictus sadique, il s'adressa de nouveau au satyre:

-Très bien... Je t'ai demandé des informations mais tu ne veux pas me les donner, je me vois contraint de t'arracher donc ce dont j'ai besoin...

Et sa lame trancha net le bras du satyre, un cri inhumain s'échappa de ce dernier, la souffrance s'empara de lui, Illidan continua son monologue, il comptait bien avoir ces informations coute que coute:

-A ta guise aberration de la Nature, j'ai tout mon temps... Je ne suis pas particulièrement gentil et je n'ai que faire des conventions avec les prisonniers, quant à Tyrande elle n'est pas témoin de ce spectacle...


Le deuxième bras se détacha du corps de la bête, celui ci hurla de plus belle, des larmes s'écoulaient silencieusement de ce dernier et il semblait avoir du mal à résister à la douleur qui l'envahissait de partout, il se décida à parler tandis que le sang s'écoulait lentement de ses moignons:

-Le crâne est situé un peu plus au Nord-Ouest de votre position, à l'Ouest de votre position est situé notre camp, quant au seigneur Tichondrius...


Il soupira dans un long râle tandis qu'un rire s'échappa lentement de lui, sa poitrine se levait et s'abaissait avec difficulté, un sourire s'installa sur son visage tandis qu'il reprit:

-Jamais vous ne le tuerez, il est bien trop puissant... Presque l'égal du seigneur Archimonde... Vous mourrez a ses pieds comme les chiens que vous êtes... Il est au Nord-Est de votre camp... Allez périr sous sa puissance...

La lame trancha la gorge du monstre, abrégeant sa souffrance, Illidan se tourna vers la prêtresse et se releva. Il s'approcha d'elle et dit:

-Voila le plan: Une partie des défenseurs va attaquer le camp des satyres, pendant ce temps toi, moi et notre petit groupe de raids allons nous occuper du Crâne et de Tichondrius... L'attaque du camp sera une diversion destinée à dégarnir les troupes protégeant le seigneur démon et le crâne.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ils pataugeaient dans l'eau verdâtre, les relents des énergies démoniaques se faisaient sentir un peu partout, la corruption avait touché de plein fouet cette forêt et il était dur de dire si elle allait jamais s'en remettre... Illidan posa de nouveau son regard sur Tyrande, celle-ci était passé devant, étant la chef des Sentinelles elle avait les capacités nécessaires pour se repérer en pleine forêt... Shani était un peu devant elle, caressant longuement un arbre, elle décelait ce que ce dernier avait sentit s'en était presque irréel mais pas moins vrai. Les Elfes de la Nuit avaient développés un certain dons pour comprendre la Nature, Illidan avait passé trop de temps enfermés pour acquérir ce don précieux, il s'avançait discrètement à la suite de Tyrande, observant les cheveux de cette dernière qui se balançaient. Il l'aimait a un tel point, il ne pouvait s'empêcher d'en vouloir à son frère pour avoir pris le cœur de l'élue d'Elune, laissant Illidan seul avec la rancœur.

Ce dernier sentait une grande émanation de puissance, ils étaient tout proches du crâne il pouvait le sentir. Il y avait quelques Traqueurs Corrompus, deux Gardes Noirs et un Infernal. Des forces réduites quoiqu'assez conséquentes pour tenir en respect le petit groupe d'Elfes de la Nuit. Le combat allait être rude, Illidan le savait, il se chargerait de l'Infernal lui-même... C'était une créature bien trop dangereuse pour la laisser à portée de Tyrande ou des autres. Il se tourna vers Tyrande et chuchota:

-Je m'occupe de l'Infernal, je vous fais confiance pour les autres créatures...

Il prit les mains de Tyrande dans les siennes puis reprit plus doucement afin que eux seul puissent l'entendre:

-Fais attention à toi Tyrande... Je ne veux pas te perdre, je n'y survivrais pas... Malgré toutes mes erreurs passés... Malgré ton amour pour mon frère... Sache que l'Amour que je te porte est éternel...

Sa déclaration faite il se saisit de ses lames et fonça vers l'Infernal:

-An'athor An'athor!!!

Le combat allait être rude c'était certain...

Tandis que les autres elfes s'élançaient derrière lui il se précipitait vers l'Infernal, lorsqu'il arriva au contact des flammes magiques ardentes lacérèrent sa peau, il retint un cri de douleur, puisa dans ses forces afin de créer une fine protection qui arrêteraient les flammes pendant un court moment, puis il tenta un coup afin de blesser la créature faite de pierre et de flammes, celle-ci hurla une sorte de cri rauque puis d'un coup elle envoya voler Illidan, il atterrit plus loin, à terre. L'Infernal chargea la prêtresse de la lune qui ne le vit pas.

La rage s'instilla dans les veines d'Illidan tel un poison, si l'Infernal touchait un seul des cheveux de Tyrande son frère le tuerait et ils perdraient tout deux leurs seule raison de vivre. Il grimaça de colère et se releva, il courra vers le démon et bondit, abattant ses deux lames sur le dos du démon enflammé, ces dernières restèrent fixées. Illidan s'en servit comme appui pour grimper agilement sur la tête du monstre de la Légion Ardente.

-NE LA TOUCHE MÊME PAS!!!

Les jambes autour du cou il cherchait une solution afin de détruire ce tas de cailloux, il trouva une idée assez simple et gonflée, il chargea magiquement sa main puis il enfonça son poing dans la tête du géant, cette dernière vacilla, il répéta l'opération peut-être deux ou trois fois. Au bout d'un moment la tête vola hors du corps et le tas de cailloux se désassembla, Illidan tomba mais se rattrapa agilement au sol puis regarda Tyrande avec un sourire.

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Mar 13 Juil - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Mer 30 Juin - 23:02

Après un hochement de tête, Illidan acquiesça, il n'était pas blessé, et tout allait donc pour le mieux dans les circonstances présentes tout du moins.

- Il va nous falloir quelques informations si nous voulons y arriver...

Après ces paroles, le Chasseur de Démons fila vers un Satyre sur lequel il bondit et qui semblait être le chef des troupes adverses. Restant quant à elle où elle était, la Prêtresse observait le cours des événements. Les Satyres s'enfuyaient presque sans grande cohésion devant les défenseurs elfes, et Illidan interrogeait apparemment leur chef... A sa manière. Parfois trop violente selon Tyrande, mais dans le cas présent, seuls les résultats comptaient, et elle avait résolu de faire confiance à son ancien ami qui devait savoir ce qu'il faisait en ce moment. Lorsqu'il eut terminé et que le Satyre tomba mort à ses pieds, Illidan retourna auprès de Tyrande.

- Voila le plan: Une partie des défenseurs va attaquer le camp des satyres, pendant ce temps toi, moi et notre petit groupe de raids allons nous occuper du Crâne et de Tichondrius... L'attaque du camp sera une diversion destinée à dégarnir les troupes protégeant le seigneur démon et le crâne.

Le plan du Chasseur de Démons tenait la route, et le petit groupe qu'il avait constitué était quant à lui déterminé à en découdre, les pièces étaient en place, il ne restait plus qu'à mettre le plan à exécution...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


La Prêtresse avait pris les devants sur le petit groupe, pataugeant dans l'eau verdâtre et corrompue. Ils s'approchaient peu à peu de l'endroit dont avait semblé parler Illidan lorsqu'il lui avait indiqué la direction à suivre. Ils devraient alors bientôt trouver un endroit où ils pourraient observer les forces ennemies sans être repérés.

Arrivés à l'endroit où Tyrande avait guidé le raid, ils purent alors voir les trouves présentes. Un Infernal, deux Gardes Noirs et quelques Traqueurs Corrompus. Des forces peu importantes mais toutefois d'une dangerosité à ne pas nier. L'adrénaline qui précédait le combat gonflait doucement le coeur de la Prêtresse qui se préparait mentalement à combattre les forces infernales qui allaient s'opposer à eux.


- Je m'occupe de l'Infernal, je vous fais confiance pour les autres créatures...

Toute à son conditionnement mental, Tyrande n'avait pas entendu les pas feutrés du Chasseur de Démons s'approcher d'elle afin de lui annoncer qu'il se chargerait de l'Infernal. Celle-ci se retourna vers lui et sourit doucement.

- C'est d'accord...

Elle ne put continuer sa phrase, Illidan la coupa, prenant ses mains dans les siennes avec douceur malgré sa puissante poigne, et chuchota plus doucement encore qu'il ne l'avait fait.

- Fais attention à toi Tyrande... Je ne veux pas te perdre, je n'y survivrais pas... Malgré toutes mes erreurs passés... Malgré ton amour pour mon frère... Sache que l'Amour que je te porte est éternel...

Légèrement troublée par les paroles du Chasseur de Démons, la Prêtresse le regarda fondre sur l'Infernal, avec toute la puissance dont il était capable en poussant son cri de guerre avant de se ressaisir et de foncer à sa suite, son arc armé à la main.

- Pour Elune ! Suivez moi mes soeurs !

Les Sentinelles suivirent à son appel, fonçant sur le lieu du combat. Un Traqueur Corrompu chargea la Prêtresse qui bondit en tirant une flèche sur le démon qui reçut le trait dans le crane. Il ne se releva pas. Courant avec souplesse et agilité entre les horreurs démoniaques qu'ils combattaient, elle abattit deux autres Traqueurs avant de se retrouver face à un Garde Noir. Celui-ci abattit sa lame sur elle qui n'eut d'autre choix que de rouler à terre et de se relever prestement afin d'éviter l'épée enflammée du Démon. Tyrande tira une flèche sur le Garde Noir qui la reçu dans l'épaule bien que cela ne semblait pas affecter grandement ses mouvements. Le combat serait plus rude que lorsqu'elle avait affronté le premier Garde Noir. Elle rangea son arc dans son carquois et dégaina son glaive avec lequel elle aurait plus de liberté de mouvements au corps à corps. Déjà, le démon revenait à la charge, l'épée en avant. Esquivant une nouvelle attaque, elle profita d'une ouverture pour déchirer le flanc de son adversaire qui poussa un grondement de haine et de douleur mêlées, ce qui arracha un léger sourire de satisfaction à la Prêtresse. Celle-ci esquiva un nouveau coup de lame du démon qui revenait à la charge, mais n'esquiva pas le coup de poing qu'il lui lança dans le ventre, l'envoyant quelques mètres plus loin, le souffle coupé par l'impact et le choc du sol...

Elle se releva péniblement, les yeux brillants d'une colère froide qui allait se déverser sur le Garde Noir. Le Garde Noir s'avançait à nouveau vers elle, sûr de la victoire qu'il remporterait. Au dernier moment, Tyrande bondit sur le côté et sauta en direction du démon, et d'un mouvement circulaire trancha la tête du Garde Noir qui rebondit sur le sol.


- NE LA TOUCHE MÊME PAS !!!

Tyrande se retourna vivement, entendant le cri d'Illidan, courant après l'Infernal qui lui fonçait dessus. Celui-ci finit par avoir raison du tas de pierres et, en se relevant, sourit à la Prêtresse qui préféra détourner les yeux sur le combat. L'Infernal tué par Illidan et le premier Garde Noir tombé sous les coups de Tyrande, il ne restait plus qu'un Traqueur qui mourut décapité par l'épée à deux mains d'une guerrière aux cheveux violets, et un Garde Noir qui causait du fil à retordre aux attaquants elfes. Prenant son arc, celle-ci tire trois longues flèches ornées de plumes blanches dans la tête du Démon qui finit par mourir à son tour. Une fois ceci fait, elle se retourna vers Illidan.

- Quelle est la suite du plan à présent ? Où est ce fameux crane ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 4 Juil - 4:14

-Quelle est la suite du plan à présent ? Où est ce fameux crane ?

Illidan pouvait sentir les émanations démoniaques de l'artefact et à vrai dire il n'y avait vraiment pas besoin de chercher. Le crâne était bien là, des flammes oranges l'entourait, ressortant, jaillissant des orbites, ondulant à l'intérieur de l'occiput, traversant les interstices qui séparaient les dents. Illidan était fasciné par la puissance que dégageait l'objet morbide, ainsi donc, ce Gul'Dan avait été assez puissant pour que Sargeras daigne se servir de son crâne pour s'occuper de cette forêt. Illidan restait là, les bras ballants, ne sachant trop comment réagir, le crâne exerçait comme un pouvoir d'attraction sur lui, il laissa tomber ses lames et s'approcha du crâne, il fit un signe en arrière afin de signifier aux autres qu'il valait mieux qu'ils ne s'approchent pas. Il tendit la main et il sonda le crâne de celle-ci, il ne le toucha pas.

Mais au fond de lui il le savait...

Il était temps de faire un choix.

-Voila,si je détruis le Crane, la foret ne sera plus corrompue et tout sera fini, mais si je consume le Crane et assimile ses pouvoirs, je serais bien plus puissant que les lieutenants d'Archimonde le seront jamais...

Sa voix n'avait été qu'un murmure et pourtant à la mention d'Archimonde tous frissonnèrent.

Sa main vint se poser sur son menton qu'il caressa longuement, comme s'il réfléchissait à une autre solution, décidément ce choix manichéen ne lui convenait vraiment pas, il chercha pendant un long moment, derrière lui la petite troupe commençait à s'impatienter, toujours au aguets, ils réagissaient au moindre bruit, il fallait dire que la forêt n'était pas du tout rassurante, autrefois Illidan se souvenait que c'était un lieu plein de vie, accueillant en son sein la beauté de la Nature, Cenarius passait presque autant de temps ici que dans son fameux bosquet secret. Mais aujourd'hui le demi-dieu était mort et Illidan devait trouver une solution qui satisfasse son peuple et Tyrande.

Sa main droite se leva dans un grand geste, laissant apparaître un index victorieux , comme si il avait enfin trouvé l'idée qui convenait, car c'était effectivement bien le cas, il se retourna et sans contenir sa joie il s'adressa à Tyrande:

-Chère Tyrande, j'ai trouvé la solution, mais elle va nécessiter beaucoup de temps et que je ne sois pas déconcentré! Je vais isoler le pouvoir du Crâne afin de stopper immédiatement son pouvoir, après ceci la forêt guérira de ses blessures! Je te fais confiance pour prendre les dispositions nécessaires pour garantir ma sécurité.

Et il se tourna de nouveau vers le crâne un mince sourire aux lèvres, le vent venait de se lever, agitant ses cheveux à nouveau, exaltant ce désir irrépressible de liberté qui était né dès la première seconde de son emprisonnement. D'un geste il fit flotter lentement le Crâne au dessus de la paume de sa main droite, des incantations dans la langue des démons sortaient de la bouche du chasseur de démons, nul ne pouvait déterminer ce que ce dernier disait, mis à part Shani.

Shani était sur le qui-vive et elle avait été la première à repérer la horde de démons, accompagnées de satyres qui s'élançaient vers l'endroit où était le Traître. N'hésitant pas une seule seconde elle s'élança vers les infâmes séides, sonnant le bugle elfe de la nuit, tous savaient à présent que la bataille venait de commencer, le rétablissement de la forêt et l'affaiblissement de la Légion, aussi ridicule soit-il, dépendait de la réussite d'Illidan.

Et cela personne ne pouvait l'ignorer.

Son arbalète de poing cracha deux carreaux qui se plantèrent dans la gueule d'un Traqueur Corrompu qui s'effondra sous le choc, elle dégaina son épée à deux mains puis commença à se tailler témérairement un rang parmi les Gardes Noirs et autres Satyres, bientôt, elle disparut sous la masse, laissant les Sentinelles seules avec Tyrande.

Tyrande, la seule femme qu'Illidan ait jamais aimé.

Cette dernière devait protéger le Traître et ainsi les sauver tous de la Mort. Mais allait-elle réussir à accomplir sa tâche?

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Mar 13 Juil - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 11 Juil - 17:54

L'artefact démoniaque se tenait devant eux. En forme de crane, des flammes oranges léchaient l'objet maléfique, dansant en son sein et en ressortant en volutes mystiques. Il dégageait une impressionnante énergie démoniaque palpable même pour les plus novices en matière de magie démoniaque comme l'était Tyrande et la plupart des autres elfes présents autour.

- Voila,si je détruis le Crane, la foret ne sera plus corrompue et tout sera fini, mais si je consume le Crane et assimile ses pouvoirs, je serais bien plus puissant que les lieutenants d'Archimonde le seront jamais...

Le murmure d'Illidan ne parvint pas totalement aux oreilles de Tyrande qui se gardait bien d'approcher de l'artefact maléfique. Cependant, le nom d'Archimonde qui lui fut audible lui donna des frissons malgré elle. Le temps passait alors qu'Illidan réfléchissait à une solution. Les minutes s'écoulaient, pendant lesquelles les troupes elfes étaient aux aguets, guettant une contre-attaque de la Légion Ardente. Le Chasseur de Démons eut un air victorieux en se retournant vers la Prêtresse avant de lui exposer son plan.

- Chère Tyrande, j'ai trouvé la solution, mais elle va nécessiter beaucoup de temps et que je ne sois pas déconcentré! Je vais isoler le pouvoir du Crâne afin de stopper immédiatement son pouvoir, après ceci la forêt guérira de ses blessures! Je te fais confiance pour prendre les dispositions nécessaires pour garantir ma sécurité.

- Prends garde à toi avec cet artefact Illidan... Nous comptons sur toi, on te défendra de nos vies...

Après ces paroles, elle se retourna pour donner quelques ordres afin d'organiser la défense alors qu'Illidan commençait à manipuler le crane. Le vent faisant voleter ses cheveux, lui donnant un air sauvage et puissant. Tyrande sortit alors de son trouble en entendant le bugle sonné par Shani qui disparut dans la marée de démons qui sortaient de toutes part. Les maigres forces elfiques se déployèrent pour parer cette marée qui semblait ne pas vouloir s'arrêter. Ils devaient défendre Illidan au péril de leur vie, tous le savaient, et la Prêtresse mieux que quiconque. Les flèches que la Prêtresse tiraient s'enchainaient à une vitesse folle, atteignant leurs cibles qui tombaient sous ses traits. Une brèche s'ouvrit lorsqu'un elfe tombât, celle-ci fut rapidement comblée mais quelques démons avaient réussi à pénétrer le cercle des défenseurs, se ruant sur Illidan...

Tyrande s'interposa de justesse, le glaive levé, éventrant le premier Satyre d'un mouvement circulaire. Un Traqueur Corrompu et un Garde Noir lui faisaient face, le premier se jeta sur elle, s'embrochant sur son épée, il gesticulait, causant des dégâts destructeurs dans son corps avant que Tyrande n'extraie son arme de son corps. Profitant que la Prêtresse était occupée avec le Traqueur, il leva son arme sur elle, attaque qu'elle esquiva presque de justesse en roulant sur le côté, la lame lui arrachant un peu de peau sur le bras. Le Traqueur revint à la charge et elle le décapita d'un coup sec, afin de faire face à son dernier adversaire. Sa lame s'éleva, rencontrant celle du démon, s'élevant pour parer un nouveau coup et volant sur le côté, le prenant par surprise, lui coupant le bras net. Il poussa un cri guttural et violent de douleur qui se stoppa lorsqu'elle lui trancha la gorge.

Le combat se faisait désespéré, les défenseurs tombaient les uns après les autres. Il devait rester une centaine d'ennemis, les harcelants de tout les côtés. Une elfe tombât à nouveau, la brèche ne parvenant pas à être comblée, cinq Traqueurs Corrompus fusèrent sur Tyrande qui en abattit trois de ses flèches avant d'abandonner son arc. Trop tard, l'un des Traqueurs la heurta violemment, les trois se rassemblèrent autour d'elle. La douleur fut intense, les trois Traqueurs absorbaient son énergie et elle faiblissait à vue d'oeil. Tyrande poussa un cri de douleur, et une éclair argenté balaya les démons qui s'en prenaient à la Prêtresse, repoussés par le pouvoir d'Elune elle même qui veillait sur son élue. Tombant à genoux, elle rassembla le peu de puissance qu'il lui restait dans une tentative désespérée de sauver ce qui pouvait encore l'être.

Des météores tombèrent du ciel, martelant les rangs ennemis, semant la mort et la zizanie parmi les démons terrorisés qui mourraient par dizaines sous les yeux impressionnés du reste des défenseurs. Au bout de quelques minutes, le paysage n'était plus qu'un charnier sanglant, couverts de météores écrasant des corps démembrés de ce qui avait été il y avait peu, les proies de l'ire de Tyrande. Le souffle court, du sang s'écoulant des plaies que lui avaient infligées les Traqueurs, elle se releva en chancelant contemplant les dégâts que la pluie d'étoiles qu'elle avait invoquée avait causés. Une vingtaine de Satyres avaient survécus, et combattaient désespérément les défenseurs elfes.

Exténuée et vidée de toute énergie, Tyrande voulut faire un pas et retombas à genoux, le paysage semblait tourner autour d'elle à une vitesse hallucinante... Puis tout devint noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Mer 14 Juil - 3:35

-Prends garde à toi avec cet artefact Illidan... Nous comptons sur toi, on te défendra de nos vies...

Les mots de puissance s'échappaient comme d'eux-même de la bouche du Traître et à mesure que ceux-ci sortaient les émanations de puissance du crâne variaient, des couleurs toutes différentes s'évadaient du crâne, des glyphes de couleurs vertes écrites en langue démoniaque tournoyaient à toute vitesse autour du crâne alors que le sort s'incantait, dans les mains d'Illidan une boule d'énergie bleutée mystique se développait de plus en plus, atteignant des proportions incroyables, le crâne luisait à présent d'une aura rougeoyante, vive comme le feu, des orbites vides jaillissaient des flammes démoniaques, des murmures d'abord imperceptibles, puis de plus en plus audibles flottaient dans les airs répétant sans cesse la même chose « Kanokh'Ahr'Tronakh'Kirfar ». La sueur coulaient à grosses gouttes du visage d'Illidan, passant lentement de son front à son bandeau, son visage était plissé par l'effort, il retint un cri de douleur tandis que les flammes démoniaques venait brûler son avant-bras gauche, ainsi, Tichondrius avait protégé l'objet au cas où ses plans ne se passerait pas comme prévu... Un mince sourire se forma sur le visage de l'elfe de la nuit, il était proche. Il le sentait.

Satyres et démons venait se briser contre les défenses du petit groupe, néanmoins le groupe n'échappait pas aux courroux démoniaque, ces derniers usaient de toutes leur puissance pour détruire les défenseurs, Tyrande offrait le plus de répit possible pour Illidan, seulement quelques satyres avaient réussi à passer les défenses et s'apprêtaient à attaquer le chasseur de démons.

La lame était levée, prête à frapper...

Soudainement des tentacules d'ombres vinrent s'attacher autour du cou des satyres, ceux-ci lâchèrent leurs armes afin d'ôter la prise magique mais plus il tiraient et plus les liens se resserraient, ils moururent donc et la tête de chacune des créatures difformes voltigea dans les airs dans un bruit presque comique. Une dernière goutte de sueur vint perler sur la nuque du chasseur de démons tandis que ses efforts étaient récompensés, le crâne était à présent entourés de flammes verdâtres et il flottait dans les airs. Illidan se retourna, se retrouvant nez à nez avec un satyre tenant sa lame bien haute, prêt à le tuer.

Il aurait pu être impressionné.

S'il n'avait pas remarqué l'épée planté en plein milieu du torse du mutant, la lame se retira lentement, le monstre glissa sur le côté et Illidan se retrouva en face de Shani, celle-ci l'observa avec un drôle de regard, heureusement pour Illidan, après sa charge complètement folle, un démon l'avait envoyé valdinguer dans la forêt, atterrissant contre un arbre elle était resté sonné pendant peut-être une minute puis elle une fois qu'elle avait repris connaissance elle avait remarqué la présence des satyres se faufilaient afin d'atteindre le Traître.
Elle avait donc usé de sorcellerie afin de tuer les créatures corrompus et de sauver ainsi Illidan.

Ce dernier d'ailleurs aurait écarquillé les yeux si il en avait encore eu, a ce moment précis Tyrande venait de tomber, laissant les lignes elfes sans soutien, la rage s'empara de lui, des émanations magiques s'échappaient de son bandeau, là où s'était trouvé près de 10.000 ans auparavant ses yeux dorés, signe de son grand avenir. Il récupéra ses lames, et fondit sur l'ennemi tel un rapace prêt à sauter sur sa proie, le premier à goûter à son juste courroux fût un Garde Noir, il vit ses tripes se déverser devant ses yeux ébahis, résultat d'un coup horizontal porté par une des deux lames jumelles d'Azzinoth. Un Traqueur corrompu passa à sa portée et fût reçu par un éclair d'énergie d'un bleu pur, le monstre s'effondra, complètement desséchée, devant la violence de l'assaut Illidan dût se resoudre à sonner la retraite.

Ils avaient eu ce qu'ils voulaient.

C'était le principal.

Il prit Tyrande dans ses deux bras musclés et, couvert par les Sentinelles, il s'enfuirent à travers les arbres, dans la forêt, là où ils étaient sur de pouvoir semer les démons. Ils rentrèrent tous au camp, en piteux état, personne ne put faire changer d'avis à Illidan qui avait décidé de porter Tyrande dans ses bras pendant tout le chemin, refusant de la laisser sur un sabre de nuit. Une fois arrivé ce dernier l'amena à la prêtresse d'Elune et lui demanda de guérir Tyrande, elle l'examina et imposa ses mains sur la poitrine de l'élue d'Elune, puis elle demanda à Illidan de la poser sur un lit et de la laisser se reposer. Néanmoins ce dernier resta a ses cotés, tenant la main de celle qu'il aimait tant.

-Tyrande... Je n'aurais jamais du accepter que tu viennes a mes côtés... Je n'ai pas su te protéger...

Il s'effondra en pleurs, posant sa tête sur la couverture, puis il releva sa tête, regarda le doux visage de sa bienfaitrice et se leva, sortant de la tente.
Il savait ce qu'il devait faire. Il irait tuer Tichondrius.

Seul.

Et tant pis si il mourrait dans cet entreprise.

Lorsque Tyrande se réveillerait il serait déjà loin. Et peut-être même serait-il mort.

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Lun 19 Juil - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Jeu 15 Juil - 16:39

Il lui semblait qu'elle flottait... Elle se sentait flotter entre deux mondes... D'un côté, l'obscurité qui la bordait d'un drap moelleux d'accueillantes ténèbres, et de l'autre, la lumière que représentait la Vie. Tyrande revint l'espace d'un instant à la lumière. Elle était dans les bras d'Illidan, et celui-ci la ramenait au camp. La Prêtresse était en sécurité, harassée et ses blessures suintaient toujours un peu, douloureusement. Poussant un soupir apaisé, elle sombra à nouveau dans le monde des rêves, succombant à la fatigue, bercée par les pas d'Illidan qui la berçaient doucement.

Tyrande sentit qu'Illidan la déposait dans un lit, ils étaient donc revenus au camp. Des mains douces passèrent sur ses blessures, les tâtant afin de déterminer leur gravité, lui arrachant parfois de profonds soupirs de douleur. La Prêtresse se sentait vidée de toute force alors que son corps ne portaient plus de traces des combats, il en était toutefois épuisé. La présence du Chasseur de Démons était toujours perceptible, il lui tenait la main des siennes qu'elle sentait trembler légèrement.

- Tyrande... Je n'aurais jamais du accepter que tu viennes a mes côtés... Je n'ai pas su te protéger...

Les mots d'Illidan nouèrent les entrailles de Tyrande, elle n'aurait pas voulu qu'il s'en veuille tant pour cela. Un bruit qui ressemblait à des sanglots parvint à ses fines oreilles, provenant d'Illidan lui même dont elle sentit le poids de sa tête sur la couverture fine. Elle avait l'impression de ressentir ces larmes plus qu'elle ne les entendait, l'attristant elle-même de l'attention qu'il lui portait et qui la touchait parfois plus qu'elle ne le voudrait. Elle voulut parler, mais ses lèvres ne bougeaient pas, toutes forces l'ayant abandonnée. Elle réessaya, et un frêle murmure s'échappa.

- Illidan...

Elle sentit les mains de celui-ci lâcher la sienne, et l'entendit sortir de la tente... Puis elle se rendormit, dans un sommeil profond...

L'urgence. Ce sentiment la réveilla dans un sursaut. Sans savoir pourquoi, elle savait que son instinct l'avertissait de quelque chose de grave. « Illidan... ». L'impression que ce sentiment émanait de l'idée qu'il était partit seul en découdre avec Tichondrius était forte en elle. D'un bond, elle se releva, saisie aussitôt par un vertige, elle était encore faible lorsqu'elle s'empara de ses armes, mais elle devait le retrouver avant qu'il ne soit trop tard... Avançant vers les pans de tissus qui constituaient la sortie de la tente, les vertiges s'intensifièrent et elle tomba à genoux pour ne pas s'évanouir. Sa peau scintillait. Tyrande haussa un sourcil. Sa peau scintillait d'une douce lumière argentée, Elune venait à l'aide de son élue...

L'énergie affluait dans le corps de Tyrande qui en débordait presque lorsqu'elle sortit de la tente. Une prêtresse qui passait par là tenta te lui faire regagner son lit, avant de se taire devant le regard de Tyrande. Elle réussit à apprendre dans quelle direction était parti Illidan, et courut dans cette direction, d'une foulée souple et régulière.

Les empreintes de pas étaient de plus en plus fraiches, et sa peau ne scintillait plus depuis plusieurs minutes, le corps de la Prêtresse exhalant l'énergie nouvelle qui l'habitait. Cela faisait une dizaine de minutes qu'elle suivait les traces du Chasseur de Démons. L'espoir regonflait le coeur de la Prêtresse lorsque les traces se faisaient plus récentes les unes que les autres, bien que l'inquiétude le traversait aussi. L'inquiétude d'arriver trop tard. Au bout de quelques minutes, elle l'aperçut enfin et le rattrapa, prenant sa main pour l'empêcher d'aller plus loin.

- Tu ne comptais pas aller ici seul tout de même ?

La voix de Tyrande était partagée entre l'amusement et l'agacement. Elle aurait aimé qu'il lui fasse part de sa décision avant d'y aller. Au son de sa voix, il s'était retourné, complètement surpris de la voir devant lui en pleine forme, une lueur malicieuse dans le regard. Elle avait l'impression de retrouver l'ancien Illidan, celui qu'elle avait tant apprécié il y avait de cela 10 000 ans. Et pourtant, elle avait presque le sentiment que c'était encore la veille qu'ils avaient découvert Cénarius dans son bosquet...

Après une légère pression sur la main de son ancien ami, elle relâcha son étreinte, guettant la réaction d'Illidan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 25 Juil - 22:05

Illidan avait quitté le camp avec la ferme intention de se charger de Tichondrius, il savait que l'ennemi devait être bien plus puissant que lui mais...peu importait. Il voulait la tête du démon et ce, malgré tout les risques qu'il pouvait courir, Tyrande avait failli y rester par sa faute, il prendrait sa revanche sur le seigneur démon et ses séides et ce, quoi qu'il lui en coûte!
Il était à l'affut dans la forêt, se déplacant sans cesser d'écouter, de guetter la présence d'un quelconque ennemi, la Légion Ardente était partout, nul doute que s'ils étaient au courant du retour d'Illidan ils feraient tout pour l'éliminer comme ils l'avaient déjà fait par le passé. Il posa sa main sur l'arbre à côté de lui, il arrivait à sentir la souffrance qu'infligeait la torture de la corruption, l'arbre perdait le combat petit à petit, Illidan devait se charger de Tichondrius assez rapidement si la forêt et les Elfes de la Nuit voulaient avoir une chance de résister une fois encore. Il repensa à la première invasion de la Légion et au rôle qu'il avait joué lors de la Guerre des Anciens, nul doute qu'il avait fait des erreurs mais quelles étaient-elles? Il repensa a la création du deuxième puits d'éternité, en faite c'est bel et bien grâce à lui que la magie existe encore... Oui si il était si puissant aujourd'hui c'est grâce à cet acte qui lui avait valu la prison à vie. Derrière lui, le crâne flottait toujours dans les airs, suivant le moindre de ses mouvement, des flammes vertes hérissait le crâne volant.

Illidan n'en pouvais plus. Il s'effondra, à genoux dans la terre et son corps s'agita de soubresauts tandis que des larmes s'écoulaient lentement de ses yeux. Tyrande... Comment avait-il pu? Il savait depuis le début que sa avait été une mauvaise idée et pourtant il n'avait pu s'empêcher d'accepter, tout ça pour être près d'elle... Mais dans le fond ce qu'il voulait c'était seulement la sentir, sa présence l'apaisait, calmait les démons qui le ravageaient intérieurement. Il se releva, se reprit, de toute façon, elle n'avait que faire de lui, seul Furion avait une place dans le cœur de la prêtresse, Illidan n'était que le fou au service du roi et de la reine dans cet échiquier. Il décida de continuer à avancer, Tichondrius devait mourir. Soudainement il entendit des bruits de pas légers derrière lui, il sentit que quelqu'un arrivait derrière lui, des pas aussi feutrés ne pouvaient qu'appartenir à des Elfes de la Nuit, il sentit sa main partit en arrière, subissant une faible étreinte.

-Tu ne comptais pas aller ici seul tout de même ?

Il ne comprit pas ce qui le prit à cet instant mais une chose était sûre: toute réflexion avait quitté son esprit pour ce court moment, il se retourna à la vitesse de l'éclair, se rapprocha de Tyrande, proche d'elle, presque collée à elle, sa main libre vint se porter au visage de la prêtresse, il caressa tendrement la joue de cette dernière puis son visage s'approcha lentement mais surement de celui de Tyrande, ses lèvres étaient proches de celle de l'élue d'Elune, elle ne parut pas comprendre ce qui se passait, elle avait l'air tétanisée, apeurée par ce qui était en train de se jouer à cet instant précis, elle ne semblait pas prête à résister. Il était dangereusement proche... Bien trop proche... Mais qu'importaient les conséquences?

KLINK!!!

La lame avait frôlée Illidan, coupant quelques cheveux à l'elfe de la nuit au passage, la veine a sa tempe battait maintenant plus fort, la colère s'empara de lui et sur son visage il n'y avait plus aucune émotion tandis qu'il faisait face au démon, il s'empara de ses lames et s'approcha du Garde Noir, prêt au combat, il le toisa longuement, méprisant:

-Pauvre petit démon... Si j'avais l'intention de te laisser en vie tu regretterais cet instant chaque jour de ta misérable existence.

Il s'élança, agilement il glissa sous la riposte que le monstre avait préparé, il passa derrière lui dans une chorégraphie guerrière parfaite et lui trancha un premier bras, la créature grogna de douleurs, Illidan tourna sur lui-même tout en avançant vers le second bras, sa posture lui permit de labourer le dos du démon, puis il arriva au second bras qu'il trancha sans plus de formalité. Le Garde Noir souffrait le martyr maintenant, enfin Illidan se recula, toujours derrière le démon qui n'avait toujours pas pu se retourner, une boule d'énergie magique se forma au dessus de la paume de sa main. Un mot de pouvoir et la boule fondit sur l'ennemi qui s'effondra dans un dernier râle d'agonie, laissant un Illidan peu satisfait d'avoir offert une morte si court au monstre. Tyrande pouvait le voir à présent, il contemplait le cadavre du Garde Noir avec dégoût et rage, de la sueur coulait lentement de son corps, signe de l'effort qu'il avait fournit. Il se décida à troubler le silence qui s'était installé:

-Allons-y si tu veux vraiment m'accompagner... Mais reste près de moi, je ne supporterais pas de te perdre Tyrande...

Il se retourna et attendit que la prêtresse vienne à ses côtés pour continuer son chemin.

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Jeu 29 Juil - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Shani FeatherMoon
Novice
Novice
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 13/07/2010

Personnage
Race:
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Mer 28 Juil - 16:18

Illiddan avait fait demi tour Tyrande sur ses talons. Un flot de rage me submergea instantanément, Tyrande suivait toujours Illidan... Tyrande, Tyrande.... Illidan ne pouvait pas aimer une personne comme elle...
Il lui fallait quelqu'un de plus...
Je m'apprêtais a emboiter le pas a Illidan quand surgit devant moi, une sorte de masse de la taille d'un énorme chien.
Je sentis mes lèvres s'étirer en un sourire carnassier, cet «animal» était ce qu'il me fallait pour faire sortir ce flot de haine qui m'envahissait... L'idée d'entendre ses cris de souffrances d'ici quelques instants me réjouissait déjà. Je sortis mon épée lentement et fit jouer la lame devant la gueule du traqueur.

SHANI Approche n'est pas peur...

Une sorte de candeur enfantine avait envahi ma voix, les battements régulier de mon cœur résonnait dans ma poitrine. Je saurais faire durer le plaisir de cette mise a mort.
Les cornes du traqueur brillait d'un éclat argenté pendant qu'il regardait méfiant mon épée. Je tapotais le bout de ma lame sur son nez en souriant. L'animal grogna, le son légèrement guttural me fit frissonner. Je tapa violemment le plat de mon épée le long de ses cotes. L'animal bondit, j'esquivais souplement le regardant tomber sur le sol et se relever me fesant de nouveau face.
J'aimais jouer...
Sa mâchoire s'ouvrit dévoilant ses crocs.
Il fit claquer brusquement sa mâchoire, était ce sa manière de m'intimider? Je me mis a rire... Je me sentais déjà lasser, c'était trop facile....
Le son de mon rire fit hérisser sa fourrure, il bondit vers moi, j'esquivais souplement et fit courir la lame de mon épée le long de ses cotes. Une zébrure rouge apparut instantanément,provoquant un grognement de colère de l'animal. Il se mit face a moi, prêt a bondir de nouveau. Pour ma part ce petit jeu ne m'amusait déjà plus...

SHANI Viens...

L'animal bondit de nouveau j'élevais ma lame a hauteur de mon épaule et d'un geste brusque trancha les tentacules . Un grognement terrible de souffrance résonna... J'avais assez joué, j'abattis la lame de mon épée sur sa gueule, encore et encore. Réduisant sa gueule en un tas sanglant.
L'animal avait expiré depuis un moment mais ma lame continuait de s'abattre sur sa gueule. Me permettant de faire sortir la rage qui m'habitait. Sa gueule était méconnaissable, sorte de bouillie verdâtre comportant des fragment d'os.
J'élevai lentement mon épée a hauteur de mon visage un liquide verdâtre avait recouvert la lame, j'en inspirais l'odeur écœurante m'enivrait du plaisir d'avoir ôter la vie...
Mais le plaisir était moindre que celui que m'aurait procuré une meilleure résistance, je ressuya mon arme sur la créature et tourna les talons. Je remis mon épée a sa place. La lame rangé dans son étui de cuir caressait ma cuisse a chacun de mes mouvements. Je pressa le pas.

Un bruit de voix... Je m'avança.

]ILLIDAN ...Je ne supporterais pas de te perdre Tyrande...

La voix de Illidan, je fis glisser une main sur mon front et rejeta mes cheveux en arrière... Je ne savais pas quelle attitude adopter... Tyrande.... Encore elle...
Silencieuse, mon regard glissait sur Illidan... Rien ne semblait pouvoir faire pâlir la force qui l'habitait. La détermination que je pouvais voir dans son regard me rendait plus forte. Je lui devais tout, chaque parcelle de mon être n'aspirait qu'a lui plaire.
La mort que je fesais rencontrer a nombre de personne, n'était pour moi qu'un pale sentiment de puissance, comparé a celui d'être a coté de lui.
Je m'avança de manière a être vu d'eux; je ne voulais pas qu'Illidan pense que je l'espionnais. Que Tyrande pense ce qui lui plait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 30 Juil - 13:33

Le Garde Noir avait perturbé les actes d'Illidan, au grand soulagement de Tyrande qui avait été pétrifiée de surprise par la réaction du Chasseur de Démons. Quelques instants encore, et il l'aurait embrassé, la Prêtresse le savait, et cela la troublait. Il était tellement différent de Furion... Plus impulsif. Avec Furion, tout semblait calculé, réfléchi. Trop réfléchi, trop sage. Son jumeau lui l'étais moins, il agissait par impulsion, sous l'effet de ses sentiments, laissant parler son corps pour lui. Au contraire de Furion...

Ces dernières heures, l'élue d'Elune avait le cœur partagé, comme si l'amour qu'elle éprouvait pour le Druide devenait moins puissant, comme si cette force s'atténuait. Cette sensation la laissait pantoise, elle qui était toujours tellement sûre d'elle...

Tyrande savait que le Garde Noir ne poserait aucun problème à Illidan, aussi ne bougea t-elle même pas le petit doigt, levant le regard vers la Lune qui lui insufflait de la force. « Ma mère la Lune... ». Le lien qui unissait la Prêtresse et la Déesse l'émerveillait souvent, et elle remerciait chaque jour Elune de l'avoir choisie elle.

Son regard se reporta sur Illidan, il venait d'abattre le démon qui y avait perdu ses bras, et s'était fait achever par la Sorcellerie elfe. Le dégoût, la rage et la haine étaient perceptibles sur le visage du Chasseur de Démons qui regardait le cadavre qui se tenait à ses pieds, un peu de sueur perlant sur son corps, lui donnant un air presque sauvage et attirant.

Elle repoussa tout de suite cette dernière pensée. Tyrande ne pouvait se permettre de penser des choses pareilles à propos du jumeau de celui qu'elle avait toujours aimé, et pourtant... Pourtant l'image d'Illidan s'imposait de plus en plus souvent à son esprit depuis peu.


-Allons-y si tu veux vraiment m'accompagner... Mais reste près de moi, je ne supporterais pas de te perdre Tyrande...

Ses paroles la tirèrent se sa rêverie, il l'attendait. Elle le rejoignit en quelques pas, avant de se planter à ses côtés, en le tirant par l'épaule pour qu'il soit face à elle. La Prêtresse leva les yeux vers les étoiles et la lune, et plaça ses mains sur le front et la poitrine d'Illidan.

- Ma Mère la Lune... Puisse ta Lumière nous éclairer et nous donner la Force...

Sa bénédiction achevée, elle retira ses mains, et regarda aux alentours. Elle sentait une présence, mais ne pouvait l'expliquer, la Prêtresse se dit alors que son imagination devait lui jouer des tours...

- Allons-y...

Ils marchèrent quelques minutes côte à côte, approchant du sanctuaire de Tichondrius. Bientôt, ce dernier ne serait plus qu'un cadavre fumant. Plus ils avançaient, plus la nature environnante paraissait malade, mourante. Ils devaient faire vite, la présence de Tichondrius anéantie, la forêt pourrait se remettre de ses blessures.

Le sentiment que quelqu'un l'observait se renouvela, donnant des frissons dans la nuque de Tytande, cette sensation ne lui mentait que rarement. Elle se retourna, voyant Shani s'avancer vers eux.


- Que fais-tu ici ?

La Prêtresse reconnut la femme elfe comme l'une des guerrières qui l'avaient accompagnés, Illidan et elle pour récupérer le crane. Mais elle aurait du se trouver au camp... Que faisait elle donc là à part les observer depuis sûrement un bon moment ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 30 Juil - 18:35

- Ma Mère la Lune... Puisse ta Lumière nous éclairer et nous donner la Force...

Le contact des mains de Tyrande sur la peau d'Illidan le fit trembler autant d'excitation que de plaisir, ce fût presque comme un choc et il était prêt à recommencer ce qu'il avait initié si Shani n'était pas arrivée à ce moment précis.

- Que fais-tu ici ?

Illidan se posait la même question mais il pensait comprendre un peu ce qu'il se tramait, il avait senti un don chez la jeune elfe, quelque chose qu'il n'avait pas ressenti depuis...10.000 ans au moins... Un faible sourire éclaira son visage tandis qu'il réfléchissait, le moment venu cette femme ferait une alliée de choix, son regard passa de Tyrande à Shani puis son expression se fit plus nonchalante:

"Elle peut venir avec nous... Une de plus ne sera pas de trop pour s'occuper de ce... Tichondrius. Sache que tu prends de gros risques en te joignant à nous et ce, même si tes capacités martiales sont évidentes... Tyrande fait attention à tout et n'hésite pas a m'appeler si tu as besoin d'aide..."


Puis il se retourna et reprit sa route en direction de l'endroit où se cachait le seigneur démon et ses mignons. A mesure que les trois elfes de la nuit s'avançaient dans la forêt ils découvraient la corruption dans toute son horreur, les arbres dépérissaient, les fleurs étaient pourries, la terre souillée par des émanations verdâtres et elle donnait elle aussi l'impression d'être morte, il passèrent dans une petite source qui avait une teinte verte. Même l'eau n'avait pu y échapper. Illidan était impatient, il voulait trouver ce Tichondrius et lui faire regretter d'être passé par ici. Pourtant dans un sens il était heureux que ce dernier soit arrivé car c'était grâce à lui qu'il avait échappé à sa prison. Il jeta un regard à Tyrande et soupira tandis qu'ils continuaient leurs chemins. Ils arrivèrent alors devant deux piliers de couleurs rouges et noirs, des runes dorés flottaient au-dessus, à l'instant où ils stoppèrent devant les piliers des Gardes Noirs vinrent devant eux. Ils étaient beaucoup... Peut-être 8 si ce n'est plus. Illidan leva sa main afin d'intimer aux jeunes femmes de ne rien faire puis il se décida à prendre la parole:

"Nous venons parler avec votre seigneur et maître dans cette région... Le dénommé Tichondrius... Nous avons quelque chose de très important à lui proposer... Menez-nous à lui!"


Sa voix avait été ferme, les Gardes Noirs poussèrent un bruit gutturale ressemblant vaguement à une interrogation, puis ils se placèrent tout autour du petit groupe afin de le mener au seigneur démon. En passant ils pouvaient apercevoir des portails qui déversaient toujours un peu plus de démons. Ils arrivèrent alors devant Tichondrius.

Tichondrius,
Seigneur de l'effroi

    Il était assis sur un trône rouge composé d'os et d'autre choses dont il ne valait mieux pas savoir la composante. Tichondrius posa ses yeux d'un vert troublant sur les trois comparses et un rire ignoblement gras s'échappa de sa bouche, il se leva lentement et s'approcha des trois, puis de sa voix grave il dit, toujours en riant:

    "Ainsi vous auriez un marché à me proposer? Qu'est-ce donc que cela? J'attends avec curiosité... Je me demande ce que vous pourriez m'apportez que je ne détient pas encore..."


    Tout en parlant il avait tourné autour du groupe s'arrêtant pour examiner Tyrande et Shani, il semblait intéressé par les deux elfes de la nuit, Illidan par son aspect singulier lui rappelait vaguement quelque chose mais il ne savait dire quoi...

Illidan se décida alors à prendre la parole après que le démon eut continué son petit manège tout autour de lui, le chasseur de démon s'en voulait, ils avaient été repérés facilement et à présent Tyrande était en danger... Il avait raté tout ce sur quoi il comptait pour réussir, il se décida à improviser.

"Démon, nous venons te proposer ta reddition, quitte ces terres immédiatement avec toutes tes armées ou bien attends-toi à une mort douloureuse..."


Illidan avait dit sa avec tout le sérieux dont il disposait. Tichondrius écarquilla les yeux pendant un long moment, puis son rire gras brisa de nouveau le silence. Il remarqua alors une chose pendant qu'il riait, le crâne de Gul'Dan flottait derrière le chasseur de démons. Comment était ce possible??? La fureur déforma ses traits tandis qu'il se recula vers son trône.

"Ainsi vous avez voulu détruire ce que la Légion entreprenait sur ces terres? Vous allez le regretter à jamais!!!"


Illidan réagit aussitôt, se concentrant il murmura des mots de puissance et une énergie bleutée se forma au-dessus de la paume de sa main, un autre mot de pouvoir envoya ladite énergie en plein sur Tichondrius, qui le reçut dans son bras droit. Il répliqua appelant à l'aide.

Illidan sortit ses lames d'Azzinoth et s'avança vers le démon:

"Ce sera un combat entre toi et moi seigneur de l'effroi! Bientôt tu rejoindras la liste des nombreux démons que j'ai décimés, peut-être prendrais-je un trophée sur ta dépouille comme je l'ai fait pour le regretté Azzinoth!"


Puis il chargea le démon en priant secrètement Elune pour qu'elle protège Tyrande.

Pendant ce temps les Gardes Noirs accouraient vers les deux femmes, tous prêts à les tuer si elles leurs laissaient la moindre occasion.

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici


Dernière édition par Illidan Stormrage le Lun 9 Aoû - 21:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Shani FeatherMoon
Novice
Novice
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 13/07/2010

Personnage
Race:
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Lun 2 Aoû - 16:53

Que fais-tu ici ?

Impérieuse la voix de Tyrande s'était élevée, son regard errait sur mon visage empli d'une légère once de curiosité. Je ne pris pas la peine de lui répondre me tournant vers Illidan, nos regards se croisèrent, ile se tourna alors vers Tyrande.


ILLIDAN Elle peut venir avec nous... Une de plus ne sera pas de trop pour s'occuper de ce... Tichondrius. Sache que tu prends de gros risques en te joignant à nous et ce, même si tes capacités martiales sont évidentes... Tyrande fait attention à tout et n'hésite pas a m'appeler si tu as besoin d'aide..

Illidan se remit en marche sans plus se soucier de moi. Une sorte de rancœur m'envahit, il venait de mettre Tyrande en garde, ne savait elle pas se défendre par elle même? Je me mis a marcher a leur suite, mon esprit s'égarant. Tichondrius... Illidan en avait donc après lui...

Les paysages dans lequel nous passions n'étaient que désolation, nulle espèce vivante ne semblait pourvoir y survivre. L'eau denrée pourtant essentiel a toute vie, semblait avoir disparu remplacé par une sorte de liquide a la couleur étrange.
Illidan s'arrêta devant deux pilier rouges et noirs. J'élevai mon visage vers les gardes qui avançaient vers nous. Leurs statures imposantes ne semblaient pas être de trop au sein de ce paysage. Illidan éleva sa main lentement nous intimant de ne pas agir.

ILLIDAN Nous venons parler avec votre seigneur et maître dans cette région... Le dénommé Tichondrius... Nous avons quelque chose de très important à lui proposer... Menez-nous à lui!"

Les gardes nous entourent, je sentis une vague d'excitation me gagner, un nombre incroyable de démons étaient présent. L'air embaumait le combat, la mort... Cette odeur grisante m'électrisait. Les gardes nous menèrent a un homme. Assis sur un trône composé d'un amoncellement d'os et d'une substance ressemblait a des restes humains. Le regard du démon s'éleva vers nous, d'incroyable yeux d'une lueur verte insoutenable nous transpercèrent. Son rire s'éleva, le son désagréable sembla nous envelopper. Son imposante stature s'éleva du trône.


TICHONDRIUS Ainsi vous auriez un marché à me proposer? Qu'est-ce donc que cela? J'attends avec curiosité... Je me demande ce que vous pourriez m'apportez que je ne détient pas encore...

Il s'avança vers nous, son regard examina avec attention Tyrande et moi. Ses yeux étaient vraiment étrange, je soutins son regard. Tichondrius se tourna vers Illidan et se mit a l'observer avec avidité.

ILLIDAN Démon, nous venons te proposer ta reddition, quitte ces terres immédiatement avec toutes tes armées ou bien attends-toi à une mort douloureuse...

Je restais interdite, le démon écarquilla les yeux, son regard reposait sur le visage de Illidan, cherchait-il a sonder son esprit? Brusquement il se mit a rire, de manière tonitruante comme ci, les paroles d'Illidan avait été des plus drôle.


TICHONDRUIS Ainsi vous avez voulu détruire ce que la Légion entreprenait sur ces terres? Vous allez le regretter à jamais!

Illidan fit apparaître une énergie bleutée qu'il projeta sur Tichondrius. Avec une extraordinaire rapidité, il sortit les lames d'Azzinoth et s'avança vers Tichondrius.
Je me détourna de la scène et sortit mon épée. Les gardes que nous avions vu tout a l'heure s'avançaient vers nous a grande enjambée. J'élevai mon arme prete a frapper, l'excitation se mit a gagner chacun de mes membres, je sentis mes lèvres s'étirer en un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 6 Aoû - 15:24

Un vague agacement l'envahit, elle savait ce qu'elle avait à faire, Illidan n'avait pas besoin de lui redire. Si quelqu'un avait bien besoin de faire attention et de lui demander de l'aide, c'était bien la nouvelle arrivante...
Continuant à avancer, la dévastation démoniaque était omniprésente. La corruption atteignait même l'eau, qui avait prit une couleur d'un vert tirant dans l'émeraude. La terre environnante était sèche, craquelée, parsemée de légères fissures, agonisante tout comme les vestiges de fleurs qui persistaient, pourrissants. Peu à peu, apparaissaient des ruines antiques, ils s’arrêtèrent près de deux piliers rouges et noirs, alors que des Gardes Noirs s'avançaient à leur rencontre. La silhouette droite et fière, Tyrande les regardait arriver, restant calme comme leur avaient indiqué Illidan.


- Nous venons parler avec votre seigneur et maître dans cette région... Le dénommé Tichondrius... Nous avons quelque chose de très important à lui proposer... Menez-nous à lui!"

Entourant les trois Elfes, les engeances démoniaques les conduisirent à travers quelques ruines antiques près d'un trône composé d'os et de restes humains sur lequel se tenait le Seigneur de l’Épouvante. Il se leva, son regard se posa sur le petit groupe, un regard plein de fourberie. Un rire gras s'éleva, provenant du Démon, un rire aussi gras qu'il semblait retors.

- Ainsi vous auriez un marché à me proposer? Qu'est-ce donc que cela? J'attends avec curiosité... Je me demande ce que vous pourriez m'apportez que je ne détient pas encore...

Il promenait son regard ardent sur les trois Elfes, tour à tour sur Illidan, Shani et Tyrande qui soutirent tous son regard. La Prêtresse se demandait ce que pourrais bien répondre le Chasseur de Démons à cette question, sa confiance en Illidan était mise à rude épreuve...

- Démon, nous venons te proposer ta reddition, quitte ces terres immédiatement avec toutes tes armées ou bien attends-toi à une mort douloureuse...

Tous furent surpris de la réponse du Chasseur de Démons, l'audace dont il avait fait preuve était aussi présente que le courage qu'il fallait pour dire cela. Le Démon avait écarquillé les yeux, avant de rire à nouveau grassement, tout convaincu qu'il semblait de sa toute puissance.

- Ainsi vous avez voulu détruire ce que la Légion entreprenait sur ces terres? Vous allez le regretter à jamais!

Aussitôt, Illidan fit apparaître une boule d'énergie qu'il envoya sur le bras droit du Démon qui ne trouva pas plus courageux qu'appeler ses séides à l'aide. Illidan se chargerait de Tichondrius, Shani et Tyrande des démons qui accouraient au secours de leur maître afin de détruire les deux femmes pendant que leur chef combattait le Chasseur de Démons. Shani dégaina alors sa grande épée, prête à faucher ce qui passait sous sa lame. Tyrande, elle, sortit son arc qu'elle arma en une fraction de secondes avant de décocher une flèche dans le cou d'un Garde Noir qui s'écroula, un faible gargouillis émanant de sa gorge.

Excités par l'appel du combat et la perte d'un des leurs, les Démons s'approchaient dangereusement. Les flèches volaient, rapides et mortellement précises, pendant que Shani taillait en pièces les Gardes qui se présentaient devant elle.


- Puisse Elune nous donner la force...

Puisant dans l'énergie magique dont elle disposait, les flèches qu'elle décochait s’enflammaient en plein vol avant d'atteindre leurs cibles. Soudain, des bras puissants la soulevèrent, et la Prêtresse s'envola, propulsée par une force démoniaque. Profitant de la propulsion, elle tira une flèche sur l'opportun qui la prit dans l'estomac, enflammant ses entrailles. Tyrande atterrit sur un autre démon, qui sous l'impact fut projeté au sol. La Prêtresse n'avait plus de flèches, ainsi rangea t'elle promptement son arc dans son carquois, s'armant de son glaive avec lequel elle égorgea le démon au sol.

Profitant d'un léger répit, Tyrande jeta un regard circulaire à ce qui se passait autour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illidan Stormrage
Héros
Héros
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Chasseur de Démons
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Lun 9 Aoû - 21:45

Alors que Shani tranchait dans le 'vif du sujet' et que Tyrande s'occupait de retenir les démons, Illidan regardait Tichondrius droit dans les yeux, il ne le voyait que grâce au don que lui avait offert jadis Sargeras, les énergies magiques se rassemblaient autour du Seigneur de l'Effroi et ce dernier fixa intensément le chasseur de démons, les deux se toisèrent ainsi pendant un long moment, mais Illidan se sentait lourd, moins assuré, à la limite de s'endormir. C'était comme si une torpeur s'emparait de lui, la fatigue se faisait plus pressante, il devait lâcher son arme et se reposer un peu, juste un instant et après il pourrait de nouveau s'attaquer à Tichondrius, juste quelques instants...

Il s'affaissa, perdant de sa concentration tandis que le seigneur de l'effroi s'approchait de lui. Ses griffes étaient longues et aiguisées, son teint blafard faisait ressortir des canines plus développées que la normale et ses yeux étaient entourée de cernes noirs immenses, pour compléter ce tableau effroyable la créature avait des ailes teintées de rouges qui battaient parfois derrière lui, pourtant il ne paraissait pas être en mesure de s'en servir afin de voler.

Il frappa et une balafre énorme se forma sur le torse d'Illidan qui fût envoyé plus loin sous l'impact, Tichondrius ricana, il marchait en direction du chasseur de démons, implacablement il se rapprochait et avec lui la promesse de souffrances sans pareilles. Illidan se releva et se précipita sur le Nathrezim, ses lames manquèrent de peu le bras gauche du démon, celui-ci recula puis bloqua une autre attaque de l'elfe de la nuit grâce à ses longues griffes effilées, le combat s'enchaina alors de plus en plus rapidement, Illidan attaquant de toute la fougue dont il était capable, ses lames virevoltant à une vitesse extraordinaire, seuls les pouvoirs démoniaques du seigneur de l'effroi lui permettait de parer chaque coups et pourtant il ne semblait pas dépassé par tout ceci, il s'autorisa même un sourire pendant le combat, un sourire qui ne disait rien qui vaille à Illidan, alors que ce dernier allait donner un autre coup ascendant, le démon fit mine de donner un coup de griffes qui cachait en fête des chauve-souris démoniaques emplies d'une frénésie sanguinaire, celles-ci tournèrent tout autour d'Illidan tandis qu'il tomba à terre. Elles mordaient, griffaient, laissant des zébrures impressionnantes sur le corps du Traître pour leur petite tailles.

Il tomba à terre et ses lames tombèrent un peu plus loin de lui, il recula tandis qu'il se rendait compte de son erreur, il avait risqué la vie de Tyrande et de cet autre elfe, Shani Feathermoon... Et il n'était pas à la hauteur, encore une fois c'était une carence de puissance qui le condamnait lui et les autres. A ce stade de la partie il avait déjà perdu et tous allaient mourir par sa faute... Il pourrait s'enfuir mais alors les autres y resteraient... Le démon usa de nouveau de ses griffes et une douleur lancinante parcourut Illidan, il n'y avait plus aucun moyen de contrer Tichondrius... Il était trop puissant... La légendaire impétuosité d'Illidan l'avait une fois de plus perdu...

« Pauvre créature mortelle! Après toute cette audace dont vous avez fait preuve je pense que je vais vous faire souffrir quelques peu, afin de vous apprendre que s'attaquer à la Légion Ardente ne reste pas impuni! »


Mais au lieu de frapper il fixa Illidan intensément de nouveau, des images venaient alors dans l'esprit de ce dernier, il revoyait son passé peu avant la première invasion de la Légion Ardente, il se rappelait toutes les personnes autour de lui qui lui promettaient un grand avenir du fait de ses yeux dorées, son échec dans l'apprentissage de la voie du druidisme, Tyrande le repoussant, Malfurion réalisant que la prêtresse d'Elune était amoureuse de lui, le 'don' de Sargeras, sa condamnation par les elfes de la nuit, ces 10.000 ans passés en cage... Et tandis que toutes ces images affluaient rapidement dans l'esprit du Traître il se tint la tête dans ses deux mains alors qu'un cri de souffrance s'échappa de lui.

Un autre coup de griffes s'abattit sur lui le projetant au loin...

...Ils étaient tous fichus, ils allaient tous mourir...

Et alors qu'il vit Tyrande se battre, récolter des éraflures et autres blessures, il comprit. Il ne pourrait jamais l'abandonner, il l'aimait toujours autant et son cœur lui dictait de la protéger quoiqu'il advienne. Il devait trouver un moyen...
Son regard se posa sur le crâne de Gul'Dan et alors il sut immédiatement quoi faire. Si sauver la vie de Tyrande exigeait des sacrifices alors il en ferait et ce, quoi qu'il lui en coûte.

Il tendit la main vers le crâne et l'attrapa, puis lentement il se redressa, il semblait déterminé, rien ne le ferait fléchir, avalant sa salive il se décida à parler:

« Qui que tu sois démon jamais tu ne seras assez puissant pour briser cette terre et tout ses habitants, à présent je vais faire quelque chose que j'ai déjà fais par le passé, combattre les démons avec leur propres armes!! »


Impossible de ne pas entendre cette phrase. Et impossible de rater Illidan à cet instant. Sa main se referma vigoureusement sur le crâne, visiblement le chasseur de démons n'avait pas l'intention de le lâcher. Une aura verte nimba le Traître tandis que sa main semblait commencer à aspirer l'énergie du crâne.

A présent toutes les cartes étaient dans la main de Tyrande: Allait-elle laisser Illidan se sacrifier pour les sauver? Ou allait-elle lui faire entendre raison même si pour cela ils devaient risquer de mourir?

_________________
Sombre...

Sombre est mon humeur et sombre est ma vie
Comme la Mort pourtant je souris

Regarde moi droit dans les yeux et ta vie s'arrêtera ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warcraft-rpg.creerforums.fr
Shani FeatherMoon
Novice
Novice
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 13/07/2010

Personnage
Race:
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Sam 14 Aoû - 18:25

Le premier garde qui s'approcha de moi me procura un sentiment d'excitation, d'un geste brusque j'abattis ma lame le long de son visage, tranchant sa peau, je fis couler un sang épais. Le garde émit un bruit semblable a l'hurlement d'un animal blessé. Souplement, je me pencha et lui trancha une jambe ce qui le fit tomber, me retournant je fis face aux gardes suivant.
J'aimais ces instants ou tout semblait s'enchainer rapidement, et où les lames s'abattaient encore et encore sur des masses sanglantes qui quelques instants auparavant palpitaient d'une vie maintenant inutile.
J'aimais le goût du sang qui glissaient le long de ma lame et les arabesques qu'il y fesait... Mais je ne pouvais pas accorder le temps nécessaire a chacun d'eux... J'aimais tuer, mais tuer était un art qui demandait un certain temps... Abattre bêtement son arme sur quelqu'un n'était pas quelque chose en mesure de vraiment m'amuser...

Plantant avec violence mon épée dans l'estomac d'un des gardes, je vis ses yeux s'écarquillés tandis que je retirais ma lame. Inutilement, le démon posa ses mains sur sa blessure tandis qu'un magma sanglant s'y écoulait avec force. J'essuya la lame de mon épée le long de ses flancs, je sentis au même instant un contact rugueux le long de ma jambe.
Baissant les yeux je vis la main de celui qui peu de temps auparavant avait eu l'honneur de gouter ma lame. Sa face ravagée et sanguinolente possédait une sorte de lueur fébrile tandis que sa main essayait de me saisir. J'abbatis mon pied violemment sur sa figure en souriant.
Si les gardes n'avaient pas été aussi nombreux, j'aurais joué avec plaisir avec lui. J'aurais aimé faire sortir d'entre ses lèvres une vaste gamme de cris de souffrance...
Je me détourna de lui et m'avança vers un garde, tournant rapidement le visage vers Tyrande je la vis en prise avec un démon, elle semblait plutôt bien s'en sortir. Illidan l'avait mis en garde inutilement, elle n'était pas si faible que ça... Si seulement Illidan n'était pas là...

Un garde me heurta avec brusquerie me projetant en arrière. Souplement, je fis un roulé-boulé et me redressa sur le sol, je n'avais pas lâché mon épée. Je m'appuya nonchalamment dessus tandis que le démon fonçait de nouveau vers moi. J'esquivais souplement et plantait ma lame dans son dos. Au moment ou j'allais la retirer, je fus violemment heurter. M'écroulant sous le poids du démon je glissa ma main rapidement le long de ma jambe...
Le souffle brulant du démon caressa ma joue, je ne pu retenir une grimace de dégout, ses mains glissèrent le long de ma gorge. Il serra ses doigts le long de ma gorge me privant ainsi d'oxygène, je sentis sous mes doigts le contact froid de ma dague.
Du bout des doigts je la retirais difficilement de son étau de cuir, tandis que privé d'air je sentais la tête me tourner. Mon visage a quelque centimètre de celui du démon me forçait a contempler son visage a l'air stupidement ravi. La dague enfin entre mes doigts, je remonta ma lame et la planta violemment dans ses flancs, cela n'eut d'autre effet que celui de ré affermir sa prise le long de mon cou.

J'abattis de nouveau ma dague dans ses flancs encore et encore, je sentais le sang glisser sur mes doigts. Je plongea ma dague dans l'entaille que ma lame avait fait, cela desserra instantanément l'étreinte de ses doigts, j'inspirais précipitamment une bouffée d'air. Je plongea de nouveau ma lame a l'intérieur de sa blessure. Provoquant un gargouillis du démon, un flot de sang s'écoula de ses lèvres. De toute mes forces, je poussa son corps et me redressa. Me détournant du démon je chercha du regard mon épée, je la vis, planter dans le corps d'un des gardes, a coté, se trouvait le corps d'un démon dont les entrailles brulait. Passant par dessus les divers corps qui jonchaient le sol je pris mon épée, et me tourna de nouveau vers les gardes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrande Whisperwind
Héros
Héros
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 25

Personnage
Race: Elfe de la Nuit
Classe: Prêtresse de la Lune, Chasseresse
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 27 Aoû - 14:03

- Qui que tu sois démon jamais tu ne seras assez puissant pour briser cette terre et tout ses habitants, à présent je vais faire quelque chose que j'ai déjà fais par le passé, combattre les démons avec leur propres armes!!

Le cri d'Illidan, perceptible entre mille cris de démons attira tout de suite l'attention de Tyrande. Couvert de balafres, il se tenait malgré tout debout avec vaillance, une aura d'un vert surnaturel le nimbant légèrement... L'énergie du crane ! Une alarme sonna dans le coeur de la Prêtresse. Il ne devait pas recommencer. Son glaive à la main, elle se tailla férocement un chemin jusqu'au Chasseur de Démons, pour poser une main ferme sur son épaule.

- Ne fais pas ça Illidan... Tout n'est pas perdu.

Joignant le geste à la parole, Tyrande posa une seconde main sur la poitrine du Traitre, concentrant son esprit sur le corps du Chasseur de Démons. Une paix intérieure s'instaura chez la Prêtresse en quelques secondes, ses yeux argentés brillaient d'un éclat lunaire étrange...

- Je t'implore, ô toi ma Mère la Lune...

Une explosion argentée jaillit des doigts de Tyrande, projetant Illidan au sol sous le choc. La violence de la magie avait pourtant eu les effets escomptés. Il avait lâché le crane, et il ne portait plus aucune égratignure, guéri par la lumière lunaire d'Elune elle même.
S'accordant un instant de défiance, elle fit face à Tichondrius, les yeux du démon moqueurs et pourtant semblait avoir été impressionnés par le miracle qui s'était accompli devant ses yeux.


- Par la Lune elle même...
Je jure de vous envoyer vous et vos séides par delà le néant, créatures abjectes !

Alors qu'elle se mettait en position de combat, un grondement se fit entendre, puis un cri semblable à un rugissement. Une flèche surgit, se plantant dans la gorge d'un démon qui s'écroula sous le choc de la blessure. Puis une autre, venant de plus haut cette fois, arrachant une nouvelle vie démoniaque. Et la créature tapie dans les fourrés bondit...

Un tigre de guerre, blanc, couvert d'une armure faite pour lui dans des métaux elfiques s'élançait parmi les séides de Tichondrius, répandant la mort à coups de griffes et de crocs dévastateurs.

Farang...

La puissante monture de la Prêtresse elle même, venue à son aide, faisant un massacre parmi les troupes du démon. Un sourire étira les lèvres de Tyrande, devant la fureur du chef démon.


- Vous vous croyez puissante Prêtresse ? Je vous montrerais la vraie mort, celle qui vous attend, vous et votre petit peuple ! Celle qui vous guette car votre immortalité touche à sa fin !
Car l'ère des démons est proche !

Il s'avançait vers elle, un sourire sadique aux lèvres en riant grassement. Elle, impassible, le regardait s'avancer, prête au combat. Contre toute attente, des souvenirs lui remontaient en mémoire, des souvenirs enfouis depuis bien longtemps, qui n'auraient jamais dû sortir autrement que par la force. Elle revoyait Illidan, blessé il y a fort longtemps de s'être fait rejeter par une Tyrande alors plus jeune de 10.000 ans. Elle revoyait les hordes de démons, le feu et le sang dans Zin-Azshari...

Une douleur aiguë lui traversa les flancs alors qu'elle tentait d'endiguer ces noirs vestiges du passé. Avait il raison ? Revenaient ils plus puissant et plus nombreux encore ? Tyrande utilisais toutes ses compétences de guerrière pour faire face à Tichondrius qui prenait un plaisir évident à la mettre en difficulté, ce qui semblait pour lui être un jeu.

Tyrande n'allait pas tenir encore longtemps comme cela, lorsqu'une lame s'interposa entre les griffes du démon et le glaive de la Prêtresse. Enfin, Illidan semblait avoir récupéré du choc magique...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Territoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Territoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warcraft RPG :: Kalimdor :: Nord de Kalimdor :: Felwood-
Sauter vers: