Vous avez toujours voulu combattre aux cotés des plus grands Héros de Warcraft? Et si le monde n'était pas le même que celui auquel vous aviez joué?
Tout reste à faire dans un monde qui a besoin de héros afin de repousser le fléau.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arthas Menethil

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthas Menethil
Héros
Héros
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 24
Localisation : Undercity

Personnage
Race: Humain
Classe: Chevalier de la Mort
Equipements:

MessageSujet: Arthas Menethil   Ven 18 Juin - 23:21

Nom de votre personnage: Menethil

Prénom de votre personnage: Arthas

Race: Humain

Classe(s) de votre personnage: Guerrier, Nécromancien, Chevalier de la Mort

Arme de votre personnage: Frostmourne

Armure de votre personnage: Armure de plaques

Capacité de votre personnage: - L'armure d'Arthas et Frostmourne, très lourdes, sont pour lui légères comme une plume, car elles sont pour lui comme une seconde peau qu'il ne quitte jamais.
-Arthas a acquis au fil des combats une incroyable capacité de régénération des blessures et peut régénérer de n'importe quelle blessure du moment qu'elle est en dessous de grave.
-Champion du Roi-Liche, Arthas a obtenu une partie de ses pouvoirs et est capable de contrôler totalement les armés qu'il dirige.
Compétences de votre personnage:

-Ambidextrie
-Maîtrise de l'équitation
-Force Légendaire(Très grande Force augmentée par la classe de prestige)
-Très Grande Agilité (Grande Agilité augmentée par la classe de prestige)
-Résistance Légendaire (Très grande Résistance augmentée par la classe de prestige)
-Endurance Légendaire (Très grande Endurance augmentée par la classe de prestige)
-Sens aiguisés (vue)
-Nécromancie
-Connaissance de l'anatomie

Sorts de votre personnage:

-Voile mortel: Le Chevalier de la Mort invoque ses sombres pouvoirs pour lancer une boule d'énergie noire qui frappe un ennemi et le blesse gravement ou sur un Mort-Vivant qui lui guérit ses pires blessures. (Soigne un Mort-Vivant s'il est en dessous du seuil blessures graves ou blesse un Vivant en lui infligeant une blessure moyenne) (5 fois max par combat)
-Pacte maudit: Invoquant sa maitrise de la mort, le Chevalier sacrifie une unité Mort-Vivante afin de guérir rapidement de ses blessures et de pouvoir continuer le combat comme s'il n'avait rien. (Permet de passer de blessures graves à blessures mineures) (5 fois max par combat)
Réanimation terrifiante: Sur l'ordre du Chevalier, les cadavres l'entourant se relèvent afin d'accomplir la volonté du Roi-Liche. (Réanime 8 cadavres autour du lanceur dans un rayon étendu et permet de les contrôler durant 3 posts, après quoi ils retombent à terre) (3 fois max par combat)

Compétence inné:
"Aura Impie":Vous et vos alliés récupérez votre énergie tellement rapidement que les coups des ennemis en sont atténués, dure 1 post


Histoire de votre personnage:

Je m'appelle Arthas Menethil. Je suis le fils du Roi Terenas et de la Reine Lianne Menethil. Ma sœur s'appelle Calia, mais tout ça n'a aucune importance, car ils m'ont tous trahi, à présent seule comptent ma loyauté envers le Roi-Liche et ma responsabilité envers mes sujets.



Un jeune Paladin plein d'avenir


Je me rappelle que j'étais un Paladin de la Lumière, membre de l'Ordre de la Main d'Argent. J'étais promis à un bel avenir: j'étais adoré par le peuple et mon père, le plus jeune et le meilleur des Paladins, Uther Lightbringer lui-même m'aimait, mon mentor, l'oncle que je n'avais jamais eu. Je me rappelle aussi de Jaina Proudmoore, si belle et si courageuse, l'une des meilleures Archimages de Dalaran, nous nous aimions tellement mais cela ne dura pas car nos responsabilités nous réclamaient et je dus lui dire au revoir. Cela me fendit le cœur. J'étais talentueux, téméraire et courageux, certains disaient de moi que j'étais têtu et impétueux, mais ceux-là étaient simplement jaloux de moi. Je ne faisais et ne voulais que servir mon peuple et le protéger de ses ennemis. Lorsque des guerriers Orcs du clan Blackrock massacrèrent des villageois sans défense et en enlevèrent plusieurs pour les sacrifier au nom de Démons impies, je mis fin à la menace rapidement. Mais j'ignorais alors que l'Ombre s'étendait au Nord du royaume et qu'elle allait me révéler mon véritable destin...

De la Lumière à l'Ombre

Un étrange fléau ravageait les terres du Nord et je fus envoyé sur place pour enquêter et trouver le responsable de tout ceci. J'appris avec horreur que c'était le Nécromancien Kel'Thuzad qui avait organisé tout cela. Avec l'aide de Jaina, je parvins à l'abattre et ce fou me dit, mourant, que sa mort ne changerait rien, mais je dus foncer car il nous apprit qu'une cargaison de grains contaminés était en route pour Stratholme et Hertglen. Je devais à tout prix empêcher que cette cargaison n'arrive à bon point...

Impuissant. J'étais impuissant. Mon peuple, que j'avais juré de protéger, souffrait de la peste mort-vivante qui s'abattait sur elle et je ne pouvais rien faire, RIEN! Le grain contaminé était arrivé peu avant moi, je fus horrifié de découvrir les habitants transformés en Morts-Vivants et je n'eus pas le choix: je dus exterminer toute la population de Stratholme car il valait mieux qu'elle meure plutôt qu'ils reviennent pour tuer plus d'innocents. Leur sacrifice malheureux servirait à contenir le Fléau. Mais Uther ne voulut pas m'écouter, pas plus que Jaina. Ils dirent que j'étais devenu fou et je dus me résoudre à bannir Uther. Lui et ses hommes devaient ne plus pouvoir me gêner jusqu'à la fin de cette guerre contre Mal'Ganis, ce maudit Seigneur de l'Épouvante qui dirigeait le Fléau et voulait éliminer tout les vivants pour en faire des Morts-Vivants. Je le suivis jusqu'à Northrend, car ce maudit avait fui là-bas, il refusait le combat.

Alors que nous accostions et que notre campement était en construction, je rencontrai Muradin Bronzebeard, un vieil ami, le frère du Roi des Nains Magni Bronzebeard. Avec son aide, nous parvînmes à détruire le camp de Mal'Ganis mais il n'y était pas. Muradin m'apprit qu'il était là avec ses frères pour trouver une épée runique, Frostmourne. Le lendemain, j'appris une terrible nouvelle: mon père, sur les conseils d'Uther, qu'il soit maudit, rappelait mes troupes. Seul, je ne pourrais jamais vaincre Mal'Ganis, aussi avec l'aide de Muradin, je brûla les navires pour forcer mes hommes à rester et se battre. Uther ne comprenait rien! Si nous partions, si prêts du but, nous ne pourrions jamais vaincre le Fléau des Morts-Vivants! C'était un mal nécessaire que de mentir à mes hommes pour pouvoir enfin vaincre l'ennemi! Je fus obligé même d'engager des mercenaires pour y arriver! Maudit sois Uther! Mais nous réussîmes et nous pûmes maintenir nos positions. Mais les forces de Mal'Ganis nous attaquèrent de nouveau. Désespéré, je demandai à Muradin de m'aider à trouver Frostmourne. Si elle était aussi puissante qu'il le disait, je pourrais enfin vaincre une fois pour toutes notre ennemi. Non sans mal, nous arrivâmes jusqu'à l'entrée de la chambre ou elle reposait mais le Gardien nous barra la route. Je ne le laissai pas nous ennuyer et entrai, Muradin sur mes talons. C'est alors que je la vis: l'épée runique, Frostmourne. Elle était magnifique et je sentais la puissance qui se dégageait d'elle. Je brisai la glace et me saisit de l'épée. Muradin était mort, mais peu importait à présent. La victoire finale était proche, rien ni personne ne m'empêcherait de me venger, rien!

Après avoir rasé le camp de ce chien, je retrouva le seul et unique responsable de tout mes malheurs et des souffrances que la terre de mes aïeux avait enduré: Mal'Ganis. Il se vanta de sa supériorité et me dit qu'il n'aurait jamais cru que j'arriverais jusqu'ici. Il se moquait encore de moi... J'entendais la voix de Frostmourne qui me disait qu'enfin ma vengeance allait se réaliser. Le Seigneur parut étonné mais n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit d'autre car il fut transpercé par mon épée. Enfin... J'étais... Si... Fatigué... Je me rappelle que je m'étais enfoncé dans les profondeurs de Northrend et que j'avais marché jusqu'à une... espèce de montagne de glace... Plus tard, je marchais dans les rues de la capitale de Lordaeron, je devais rencontrer mon père, après tout ce temps. Le peuple m'acclamait, il me lançait des roses et d'autres fleurs sur le chemin. Ils allaient bientôt avoir un Roi digne d'eux... J'entre dans la salle du trône, le Roi Térénas assis dessus se lève pour me dire quelque chose. Il me dit que je n'ai plus à me sacrifier pour mon peuple, que je ne sers plus à rien... Il ose ainsi minimiser ce que j'ai enduré pour tous... Il ose me rabaisser alors même que j'ai tout donné pour défendre sa couronne... Agenouillé jusque-là, je me relève et lève Frostmourne. Sa voix me dit la vérité, la seule et unique vérité... Il... doit... mourir... Le silence après qu'il ait compris que son fils a déjoué son complot, le cri d'agonie après que je lui ai enfoncé ma lame dans le ventre et enfin sa chute par terre jusqu'à mes pieds. La couronne pleine de sang sur ma tête. Enfin, j'ai ce que je mérite, je suis enfin le Roi. Ce royaume va tomber... Et un nouvel ordre naîtra de ses cendres... Qui détruira les fondations du monde...

La résurrection de Kel'Thuzad et le retour d'Archimonde


Alors que je suis près de la capitale, je me sens emporté et je suis... changé. Un sortilège des plus étranges m'a transformé, je suis devenu... plus puissant, plus fort et plus qu'un simple Paladin. Je suis... Je suis... Arthas, Premier Chevalier de la Mort du Roi-Liche, et sa volonté sera mon ordre. Un bruit soudain à droite. Je regarde. La colère m'emplit. Mal'Ganis! Il a survécu mais je vais le renvoyer d'où il vient! Une voix. Il me dit de me calmer, qu'il n'est pas Mal'Ganis, qu'il est comme lui mais qu'il s'appelle Tichondrius et qu'il me félicite d'avoir provoqué la chute de Lordaeron. J'ai tout damné, tout ce en quoi croyait mon père sans rien éprouver...

Le temps passe et j'accomplis la volonté du Roi-Liche: je reforme le Culte des Damnés que j'avais autrefois pourchassé et je retrouve les restes de Kel'Thuzad, ancien maitre du Culte que j'avais aussi éliminé. Alors je le vois et l'entend qui me dit que sa mort ne changerait rien. Seul moi je peux l'entendre et je part maintenant à la recherche de l'urne pour mettre les restes du Nécromancien afin de pouvoir nous rendre à Quel'Thalas. Avec l'aide de mes guerriers, je tue tous les Paladins que je croise et j'arrive enfin devant un fantôme: Uther. Il me tient tête et refuse de me donner l'urne en justifiant qu'elle contient les cendres de mon père. Je ris de sa bêtise. Il ne peut tout de même pas croire sincèrement que cela puisse me faire quelque chose? Je me moque de lui et passe à l'attaque. Il résiste bravement mais ne peut rien contre moi. Je l'abats après qu'il m'ait maudit et prend l'urne sur son cadavre. Je pars maintenant pour la retraite des Elfes. Ils ne tiendront pas longtemps contre le Fléau.

Nous arrivons enfin à leurs forêts. Ils se cachent et nous observent sans agir, surement indécis. Je vais les décider pour de bon. Nous rasons tout, ces fragiles Elfes ne peuvent rien contre le Fléau du Roi-Liche. Cette maudite Ranger, Sylvanas Windrunner m'exaspère, elle continue à nous harceler et à nous empêcher de pouvoir enfin nous approprier Silvermoon. Alors que nous sommes tout proche de la capitale, enfin les défenses de son camp cèdent et nous massacrons tout le monde. Mais elle reste introuvable et fou de rage, je rase Silvermoon de la carte, tous vont me servir à présent. Je jette les restes dans le puits solaire des Elfes et Kel'Tuhzad réapparait enfin en Liche plus puissante que jamais. Il va pouvoir m'en dire plus sur les Seigneurs de l'Épouvante...

Plus tard, après avoir rasé les campements Orcs Blackrock et appris que nous devions invoquer Archimonde pour lancer l'assaut de la Légion Ardente, nous sommes à Dalaran. Antonidas l'Archimage se moque de moi et nous menace de tous nous tuer. Quelle ironie! On ne peut pas tuer ce qui est déjà mort! Je lance mes soldats à l'assaut et l'un après l'autre, les Archimages qui avaient érigé des auras magiques pour nous tuer tombent. Enfin, le vieil Antonidas périt en dernier, seul et allant rejoindre ses hommes qui sont tous morts en ayant vainement tenté d'arrêter le Fléau. Alors la Liche prend le livre de sorts et nous partons. Le lendemain, il commence son invocation et j'organise les défenses pour le protéger le temps qu'il faudra. C'est de plus en plus compliqué car les Sorciers sont déterminés à nous vaincre. Mais heureusement je reçois l'aide des Démons et nous tenons bon. Enfin Archimonde est invoqué! Mais l'horreur me prend alors. Il déclare que le Roi-Liche ne lui sert plus à rien et que les Seigneurs de l'Épouvante prendront le contrôle du Fléau. Mais Kel'Thuzad me dit que nous n'avons pas perdu... Il me dit que j'ai encore un rôle à jouer...


Vous (facultatif):

_________________

Arthas Menethil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kel'Thuzad
Héros
Héros
avatar

Messages : 375
Date d'inscription : 13/06/2010
Localisation : Ruines de Lordaeron

Personnage
Race: Mort-vivant
Classe: Liche
Equipements:

MessageSujet: Re: Arthas Menethil   Ven 18 Juin - 23:41

Fiche validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arthas Menethil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warcraft RPG :: Premier pas :: Présentation :: Sections des Personnages validés-
Sauter vers: